samedi 31 janvier 2015

vendredi 30 janvier 2015

A l'attention de Monsieur Seguin...

"Donnez... à vos chèvres des branches d'arbousier et de l'eau fraîche. Que leur étable, à l'abri des vents, reçoive au midi le soleil d'hiver jusqu'à ce que le Verseau, sur son déclin, attriste de ses pluies froides les derniers jours de l'année."


VIRGILE - Géorgiques

jeudi 29 janvier 2015

LE CHIENDENT-


Ca pousse comme du chiendent ! L’intonation est péjorative et englobe sous ce nom diverses variétés, car le chiendent c’est bien connu, est la « mauvaise herbe » par excellence.
Et pourtant ! Dioscoride, médecin de Néron, conseillait le chiendent à son illustre patient afin de lui nettoyer les reins et aider à expulser l’urine. Tant il est vrai qu’aucune herbe n’est « mauvaise » et que toutes ont leur utilité.
Les deux principales variétés connues sous ce nom, maudites des jardiniers et bénies des herboristes sont le Petit Chiendent (Agropyrum repens)et le Gros Chiendent (Cynodon dactylon). Vous aurez compris qu’il est difficile de les manquer tant ils se répandent un peu partout.

Le Petit Chiendent est une graminée qu’on trouve surtout dans les terres cultivées ; haute de 40cm à 1m, sa racine est rampante, ses feuilles plates et vertes, finement nervurées ; le chaume se termine par un épi unique, comme aplati et qui comprend 4 à 5 fleurs disposées en rangs opposés.
Le Gros Chiendent est plus petit (hé, oui !) ; il est également rampant, mais sa souche est deux fois plus grosse, tandis que son chaume est plus court : 10 à 40cm. Il est raide et couché à la base, ses feuilles sont étroites, glauques ; ses tiges ne fleurissent pas et comptent 4 à 7 épis très étroits qui partent d’un centre et s’écartent comme des doigts, d’où son nom de dactylon. On le trouve dans les vignes, les terres incultes, sur les talus ; il a tendance à envahir les jardins d’où on a bien du mal à le déloger.
Ces deux chiendents ont les mêmes propriétés : ils sont diurétiques, rafraîchissants, émollients.
On utilise les rhizomes frais ou séchés, conservés à l’abri de l’air… Attention ! les vers savent ce qui est bon et pourraient bien s’attaquer à vos réserves. Les rhizomes frais sont comestibles. En temps de disette, on les a mélangés à la farine, séchés et broyés pour faire du pain,  ou seuls en  ersatz de café.
Sec ou frais, le chiendent est excellent pour les chevaux dont il contribue à lustrer la robe . Les porcs en sont gourmands ; si vous voulez débarrasser votre jardin du chiendent, adoptez un cochon, il fera le travail à votre place tout en se régalant.
Mais au fait… ce chiendent qui tant vous dérange, quand vous avez passé la tondeuse, ne l’appellez-vous pas gazon ? Alors… un cochon dans ce cas !!!!

Bière de ménage :
Dans un grand baquet, posez 5kg de rhizomes de Gros chiendent , lavés et hachés ; arrosez d’eau tiède pour les humidifier sans les recouvrir.
Au bout de quelques jours, des pousses blanches vont se montrer ; attendez qu’elles aient 1cm et versez le tout dans un baril avec 1kg de baies de genévrier concassées, 60gr de levure de bière + 2kg de sucre. Arrosez de 8l. d’eau très chaude ; remuez avec un bâton.
Le lendemain, ajoutez encore 8l. d’eau chaude et remuez.
Le 3° jour, renouvelez l’opération avec cette fois, 9l. d’eau. Fermez le tonneau en laissant un petit trou d’aération ; laissez reposer une semaine, puis soutirez dans un tonneau propre.


Attendez encore deux jours pour consommer.

Si votre chien est Verseau

Il vaudrait mieux que vous-même soyez Verseau comme lui, ou bien encore Gémeau, Scorpion ou Capricorne. Il serait préférable aussi qu'il soit lui-même Collie, Welsh Corgie, Montagne Pyrénées, Cairn, Lévrier Afghan, Retriever ou Chihuahua.
Ces conditions réunies feront de lui un chien heureux, plein d'humour et de fantaisie, inventif et bienveillant. Pourtant son sens de la camaraderie ne le dispensera pas d'être jaloux et de considérer comme un intrus celle ou celui qui tentera de partager les coussins de l'être auquel il a voué sa vie. Intrus qu'il traitera avec un mépris propre à lui faire comprendre que sa place est ailleurs. 
Si vous lui sacrifiez l'indésirable, alors, certain d'être aimé, il marchera sans laisse sur vos pas; l'oeil rivé sur vos moindres gestes, il vous suivra au bout du monde.
Mais le chien Verseau mal assorti à qui partage sa vie, se pensant frustré de l'amour auquel il a droit, sera infidèle. Il vous préférera une vie dangereuse indépendante; il vous oubliera, oubliera son foyer pour s'en aller vagabonder au gré de ses humeurs. Ces chiens aventureux sont parfois volés, revendus; ils changent de maison, de protecteurs; ils s'en fichent! Déçus par les humains, ils suivront volontiers dans leurs errances les affamés pelés et galeux  qui survivent en dévastant les poubelles.
Les expériences en laboratoires  guettent ces clochards dans le pire des cas, les refuges dans les meilleurs. C'est pourquoi, même si votre vagabond est de race incertaine, n'omettez jamais de le tatouer ou de le pucer. 
Quand enfin vous l'aurez retrouvé, assurez-le de votre amour et persuadez-le que l'astrologie n'est pas toujours une science exacte...

mardi 27 janvier 2015

Occupez-vous de vos oignons

Parce que le terre est basse, on aime bien de ci, de là, animer les massifs en fleurissant de grosses poteries. Les oignons à fleurs sont parfaits pour ce genre d'exercice..
Commencez par choisir le pot, en jardinerie on en brocante,laissez courir votre imagination...
Ensuite, vous déposerez une bonne couche de gravier au fond du pot pour un bon drainage; les bulbes détestent l'eau stagnante et ils n'hésitent pas à pourrir pour signifier leur mécontentement. Remplissez maintenant de terre mélangée à du sable et à de l'humus; vous pouvez planter maintenant, à distance réglementaire des glaïeuls et des iris nains.
Pour une floraison plus dense et plus longue, mélangez différentes variétés et n'hésitez pas à faire voisiner les saisons; ainsi les variétés tardives prendront le relais des précoces et votre potée sera fleurie en tous temps. Il suffit pour que tout le monde s'entende de planter les gros oignons en profondeur, les petits en surface et les autres... au milieu. A chaque couche, vous recouvrez de terre et surtout... vous n'arrosez pas après la mise en terre!
Si la pluie manque, humectez avec la pomme d'arrosoir...

lundi 26 janvier 2015

Saint-Jean brise la glace ou bien faut qu'il la refasse...

Et il va la refaire, sans nul doute... le printemps est encore loin.. La terre quand elle n'est pas gelée et saturée d'eau, elle colle... Songe plutôt Belle Jardinière, aux beaux parterres que tu composeras bientôt.
C'est non loin  de la cuisine, qu'il faut installer les  aromatiques 
Quelles aromatiques demandes-tu? premièrement celles dont tu as besoin pour parfumer tes plats...
Le laurier? c'est un arbuste vigoureux qu'il faut tailler souvent... il a besoin d'un emplacement à lui, moyennant quoi, il est indestructible et peut vivre durant des décennies..
L'oseille, comme le thym fait des bordures généreuses; l'un comme l'autre une fois installés, tu n'auras plus besoin de t'en occuper; les prélèvements culinaires suffisent à en assurer l'entretien....
La menthe et la marjolaine ont tendance à se répandre? tant mieux, voilà encore des endroits qu'il ne faudra plus désherber.
Le fenouil, l'aneth et la sauge sont aussi de bonnes composition si tu tolères l'indiscipline des deux premiers qui se ressèment un peu n'importe où.
Le cerfeuil et le persil, sont plus capricieux, de même que l'estragon. Je connais des jardins voisin où ils prolifèrent alors qu'ils ont tendance à dédaigner certains  domaines
Reste le basilic à qui tu pourras offrir une belle potée, tout en sachant qu'il faut recommencer chaque année...

dimanche 25 janvier 2015

L'arbre qui vous fait signe: le cyprès ou la libération. (Image Van Gogh)

Il existe toutes sortes de Cyprès dont des chauves et des nains qui ne mesurent guère plus de 60m de haut dit-on. Pourvu qu’il ait de la lumière, le cyprès s’adapte à tous les terrains.
A vous qui êtes nés entre le 26 juillet et le 4 août, ou du 25 janvier au 3 février, les Celtes diraient que le Cyprès est favorable à votre croissance et au développement de votre esprit.
S’il est l’arbre qui vous protège, il vous pousse à gagner très tôt votre indépendance. Certes vous ne vous croyez nullement un être supérieur, vous n’êtes pas non plus imbu de vous-même, cependant vous ne pouvez pas ressembler aux autres, marcher au milieu du troupeau. L’effet pervers est que vous vous trouvez bien seul dans les moments difficiles.
On pourrait vous croire égoïste alors que vous êtes surtout soucieux de la liberté d’autrui et vous attendez qu’on en use de même à votre égard.
Vous êtes sans doute le chevalier errant et solitaire en quête d’un impossible Graal.

samedi 24 janvier 2015

La coccinelle

Belle Jardinière qui ne peut guère jardiner par cette froidure, tu prends alors le plumeau de l'Active Ménagère.... Mais fais bien attention! Garde la plume légère dans les recoins et recoins car il se peut que quelque coccinelle ait choisi de s'abriter chez toi  pour l'hiver...
Et là va se poser un cruel dilemme: la coccinelle, trompée par l'éclairage électrique, s'imagine que le printemps est revenu et se précipite vers la fenêtre dans l'idée de regagner le jardin. Si tu lui ouvres, elle mourra de froid; si tu ne lui ouvres pas elle va périr de soif et de faim...
Reste la véranda hors gel en s'assurant que les plantes qui hibernent lui conviennent et puis... tiens... une question: combien de temps vit une coccinelle?
dessin de Gotlib

jeudi 22 janvier 2015

La Montmorency

Il est encore loin, le "Temps des Cerises", mais puisque nous sommes au moment d'émonder et soigner les arbres, d'en planter encore un peut-être avant le printemps et entre deux gelées, pensons à ce petit cerisier qui prend moins de place que ses imposants cousins: pas plus de 4m de haut pour autant d'envergure. Il aime un sol calcaire et, après une plantation soigneuse qui lui assurera une bonne reprise, il ne vous demandera aucun soin particulier.
Ensuite; il vous offrira ses fruits d'une rouge translucide, plus petits et moins charnu que les gros bigarreaux. Peu sucrés, leur acidité leur ont valu le surnom immérité de "cerise aigre". 
En réalité, la cerise anglaise dite aussi Montmorency possède une saveur et un arôme bien particulier, sans égal une fois qu'elle est cuite.
Elle fait merveille en pâtisserie et je garde pour la fin cette confiture, pour moi la reine des confitures!
N'oubliez pas toutefois de garder une part de la récolte pour l'intégrer à la confiture des "Quatres Fruits Rouges" qui perdrait beaucoup au manque de Montmorency.

Le Genévrier

Pas de choucroute sans baies de genièvre!
Un joli arbuste le genévrier avec ses aiguilles bleutées qui ne tombent jamais. Il se plait an pot comme au jardin, supporte bien la sécheresse; en pot, bien entendu, il faut arroser plus régulièrement.
Il fait attendre ses baies pendant huit ans. c'est que le temps pour lui ne compte guère puisque il peut vivre centenaire.
Au long de ce siècle, il peut lui arriver de prendre un peu trop de place, mais il ne se plaindra pas d'une taille même sévère dès le printemps.

mardi 20 janvier 2015

La Campanule

Quand tu auras fini de nettoyer tes outils, Belle Jardinière, songe que c'est en ce moment, en hiver qu'il faut mettre en place la gracieuse campanule. Une gracieuse vivace qui, un peu avant l'été agite ses clochettes dans la brise.
Tu peux facilement semer ses graines dans un terreau léger.
 mais il te faudra attendre une année pour la voir fleurir. Aussi, je ne doute pas de ta préférence pour de jeunes plants à mettre en place dès maintenant dans une terre plutôt calcaire, assez riche et qui garde un peu d'humidité même en été. La campanule n'est pas exigeante, mais elle n'aime pas partager l'espace...Il te faudra donc, veiller à ce que ses voisines ne marchent pas sur sa plate-bande.

lundi 19 janvier 2015

#Azalée

On t'a offert une azalée, Belle Jardinière?
Ou bien en allant acheter du mastic ou du goudron de Norvège pour soigner ton verger, tu t'es laissée tenter par ces flammes, rouges, roses, orangées, pourpres... et j'en passe tant les tons de l'azalée sont divers...
Tu as bien fait!
C'est une hybride japonaise certainement, au port trapu et qui est haute d'environ 30cn. Peut-être est-elle même parfumée?
L'azalée en fleurs a besoin de fraîcheur et d'humidité; aussi prendras-tu soin de lui faire passer la nuit hors de la pièce dont elle fait l'ornement. Chaque semaine, tu la laisseras se prélasser dans son bain pendant au moins une demi-heure...
Et puis, et puis, en dépit de tes soins attentifs, elle finira par défleurir... c'est normal!
Il faudra alors raccourcir ses branches d'un tiers et comme le printemps sera venu et que tu seras certaine qu'aucune gelée n'est plus à redouter, tu la placeras à l'ombre dans ton jardin... sans oublier de bien l'arroser surtout pendant l'été...
L'automne reviendra et les premiers frimas. Il sera temps de la rentrer dans une pièce claire et non chauffée; une véranda par exemple et tu guetteras les premiers boutons. En résumé, pour la voir refleurir, il lui faut de la lumière sans trop de soleil et une température moyenne de 10 à 12°..
Il se peut qu'en dépit de tes soins attentifs elle jaunisse quelque peu? C'est qu'elle a besoin d'un peu d'engrais "spécial azalées".
L'azalée dit-on attire le bonheur et jadis, les malicieuses jeunes bretonnes en plaçaient quelques pétales sous les dentelles de leur coiffe pour attirer les amoureux.

dimanche 18 janvier 2015

Par ici la bonne soupe #courgettes#abricots

Tu reçois en ce moment, Belle Jardinière, un grand nombre de catalogues. Plants, graines, matériel tu ne sais plus que choisir, ni quelle marque privilégier... moi non plus!
Mention spéciale à la Ferme de Sainte Marthe qui a l'heureuse idée d'insérer dans ses pages divers conseils bien utiles au nombre desquels cette recette que j'ai testée.
Toutes les courges ont l'avantage de bien se conserver et d'être décoratives; mais il ne faut pas exagérer! Si certaines sèchent et deviennent d'excellentes maracas qui rythment tes envies de danse afro-cubaine, d'autres ne décèdent pas sans se répandre d'assez peu ragoûtante manière et sois encore heureuse que ce soit sur du carrelage!
Donc ces courges, pâtissons et autres potimarrons il faut les utiliser... Change belle jardinière ton tablier pour celui de Marthe la bonne ménagère et mixe 1kg de cucurbitacés avec 4 oeufs entiers, 70gr de sucre, 100gr de farine et 50gr de matière grasse de ton choix, de la vanille ou du sucre vanillé plus un petit verre de rhum.
Dans un moule à manqué beurré, tu placeras quelques oreillons des juteux abricots de l'été dernier.que tu auras conservés. 
(Ca marche aussi avec des pommes ou d'autres fruits; nettement moins bien si tu remplaces le sucre par du sel et les fruits par des lardons, il faut le savoir.) 
Bien que je ne t'ai pas avertie, avisée comme tu l'es, tu auras préchauffé ton four à 200°; tu pourras donc enfourner ton gâteau pendant 40mn...
Laisse tiédir, comme le clafoutis auquel il ressemble, ce gâteau est meilleur froid que chaud.

samedi 17 janvier 2015

Les Bouffeurs de Bois...

...que pompeusement on nomme xylophages, comptent dans leurs troupes ravageuses les Scolytes, Saperdes (et leurs alliés les Lipopettes), Buprestes.. et j'en oublie!
Ils sont coalisés, Bon Jardinier, pour ravager TOUS tes arbres, les fruitiers comme les autres.
Pour prévenir leurs attaques, taille tous ceux à feuilles caduques, il en est encore temps; mais n'attends pas plus, la sève va bientôt remonter.
Désinfecte après chaque usage, sécateurs, émondeurs, scies et serpettes que tu auras eu soin d'aiguiser au préalable. 
C'est à l'aisselle des branches que se trouve souvent l'entrés des galeries où dorment les larves; surveille les et ne ménage pas le mastic non plus que le goudron de Norvège.


Petits oiseaux



La loi les protège qui interdit de les piéger ou de dénicher leurs oeufs. Pourtant ils sont de moins en moins nombreux car la loi n'interdit pas de détruire leur environnement. La loi n'interdit pas d'arracher les haies, de remplacer les vergers et les bosquets par des lotissements bétonnés entourés de thuyas, bordés de pelouses tondues et arrosées d'herbicides et d'insecticides.
Pensons à eux et laissons-les s'abriter dans nos granges, greniers et autres appentis. Le rouge-gorge et l'hirondelle y viendront nichers et se reproduiront, à la condition bien entendu de surveiller le chat qui a tendance à prendre les petits oiseaux pour des fruits et attendre sous les nids qu'ils soient bien mûrs et qu'ils tombent.
N'oublions pas non plus de leur donner quelques boules de graisse et nos restes de pain.