jeudi 29 janvier 2015

LE CHIENDENT-


Ca pousse comme du chiendent ! L’intonation est péjorative et englobe sous ce nom diverses variétés, car le chiendent c’est bien connu, est la « mauvaise herbe » par excellence.
Et pourtant ! Dioscoride, médecin de Néron, conseillait le chiendent à son illustre patient afin de lui nettoyer les reins et aider à expulser l’urine. Tant il est vrai qu’aucune herbe n’est « mauvaise » et que toutes ont leur utilité.
Les deux principales variétés connues sous ce nom, maudites des jardiniers et bénies des herboristes sont le Petit Chiendent (Agropyrum repens)et le Gros Chiendent (Cynodon dactylon). Vous aurez compris qu’il est difficile de les manquer tant ils se répandent un peu partout.

Le Petit Chiendent est une graminée qu’on trouve surtout dans les terres cultivées ; haute de 40cm à 1m, sa racine est rampante, ses feuilles plates et vertes, finement nervurées ; le chaume se termine par un épi unique, comme aplati et qui comprend 4 à 5 fleurs disposées en rangs opposés.
Le Gros Chiendent est plus petit (hé, oui !) ; il est également rampant, mais sa souche est deux fois plus grosse, tandis que son chaume est plus court : 10 à 40cm. Il est raide et couché à la base, ses feuilles sont étroites, glauques ; ses tiges ne fleurissent pas et comptent 4 à 7 épis très étroits qui partent d’un centre et s’écartent comme des doigts, d’où son nom de dactylon. On le trouve dans les vignes, les terres incultes, sur les talus ; il a tendance à envahir les jardins d’où on a bien du mal à le déloger.
Ces deux chiendents ont les mêmes propriétés : ils sont diurétiques, rafraîchissants, émollients.
On utilise les rhizomes frais ou séchés, conservés à l’abri de l’air… Attention ! les vers savent ce qui est bon et pourraient bien s’attaquer à vos réserves. Les rhizomes frais sont comestibles. En temps de disette, on les a mélangés à la farine, séchés et broyés pour faire du pain,  ou seuls en  ersatz de café.
Sec ou frais, le chiendent est excellent pour les chevaux dont il contribue à lustrer la robe . Les porcs en sont gourmands ; si vous voulez débarrasser votre jardin du chiendent, adoptez un cochon, il fera le travail à votre place tout en se régalant.
Mais au fait… ce chiendent qui tant vous dérange, quand vous avez passé la tondeuse, ne l’appellez-vous pas gazon ? Alors… un cochon dans ce cas !!!!

Bière de ménage :
Dans un grand baquet, posez 5kg de rhizomes de Gros chiendent , lavés et hachés ; arrosez d’eau tiède pour les humidifier sans les recouvrir.
Au bout de quelques jours, des pousses blanches vont se montrer ; attendez qu’elles aient 1cm et versez le tout dans un baril avec 1kg de baies de genévrier concassées, 60gr de levure de bière + 2kg de sucre. Arrosez de 8l. d’eau très chaude ; remuez avec un bâton.
Le lendemain, ajoutez encore 8l. d’eau chaude et remuez.
Le 3° jour, renouvelez l’opération avec cette fois, 9l. d’eau. Fermez le tonneau en laissant un petit trou d’aération ; laissez reposer une semaine, puis soutirez dans un tonneau propre.


Attendez encore deux jours pour consommer.

1 commentaire:

LOU a dit…

Tu y as goûté ?