dimanche 6 décembre 2015

Si le nom de Damas n’évoquait que des fleurs, sans doute le monde irait mieux. C’est de là que nous sont venues les roses et aussi la gracile nigelle aux yeux bleus.
Tu la cherches dans tes massifs Belle Jardinière, mais tu ne vois en ces premiers jours de décembre que d’étranges petits ballons.  Les intempéries es feront éclater ; les minuscules graines noires dont ils sont gonflés vont se semer toutes seules et si tu es attentive,  tu pourras voir au printemps de frêles pousses dentées se montrer.
N’hésite pas , la nigelle est généreuse, à prélever quelques ballons pour alléger tes bouquets secs. Ils ne sont pas aussi fragiles qu’ils paraissent et peuvent se conserver indéfiniment. Ce qui est superflu car la nigelle est bonne fille : elle pousse vite et donnera des fleurs dès le début de l’été.

Toutefois, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas en Syrie. Un froid de printemps trop intense peut être fatal aux jeunes pousses. Par précaution, Jardinière, garde quelques graines à semer quand les gelées ne seront plus que souvenir.

1 commentaire:

LOU a dit…

Je les adore lorsqu'elles mettent du bleu dans mon jardin. Elles se marient très bien avec les pavots de californie.