jeudi 30 janvier 2014

La vie des champs

Apprenez donc, habitants des campagnes, la culture propre à chaque espèce, et sachez adoucir l'âpreté des fruits sauvages...
Les arbres qui s'élèvent d'eux-mêmes dans les airs sont, il est vrai, stériles, mais beaux et vigoureux, parce qu'ils puisent dans le sol une force naturelle.
Cependant, si on les greffe, ou si on les transplante dans un sol ameubli, ils dépouillent leur caractère sauvage, et, à force de culture, ils se prêtent à toutes les combinaisons de l'art...
La nature agit diversement dans la production des arbres. Les uns, sans le secours de l'homme, viennent d'eux-mêmes dans les champs, ou couvrent au loin les bords sinueux des fleuves, comme le souple osier, le flexible genêt, le peuplier et le saule au vert et pâle feuillage. Les autres proviennent d'une semence confiée à la terre, tels que le haut châtaignier, le grand chêne... et l'yeuse...

VIRGILE - Géorgiques

2 commentaires:

José María Souza Costa a dit…


Invitation - F
Je suis brésilien.
Passé à lire ici, et visiter son blog.
J'ai aussi une, seulement beaucoup plus simple.
'm vous invite à me rendre visite, et si possible suivre ensemble pour eux et avec eux. J'ai toujours aimé écrire, d'exposer et de partager mes idées avec les gens, sans distinction de classe sociale, la croyance religieuse, l'orientation sexuelle, ou de l'ethnicité.
Pour moi, ce sera notre intérêt est un échange d'idées, et, pensées.
'm il ya dans mon espace Bêta, vous attend.
Et je suis déjà à la suite de votre blog.
Force, la paix, l'amitié et le bonheur
Pour vous, un câlin du Brésil.
www.josemariacosta.com

LOU a dit…

Mes deux petits chênes proviennent d'un paillis de feuilles de chêne où s'étaient perdus des glands. Paillis de feuilles de chêne aux vertus désinfectantes : et voilà, bientôt Sainte Louise siégera là ! ;)