vendredi 4 septembre 2015

La pomme épineuse

Un ami m’envoyait récemment la photo d’une plante étrange, boule verte ornée de piquants figurant assez bien un virulant virus, qui avait poussé sans qu’on l’y invite dans ses carrés de sages légumes. Il me demandait si je connaissais l’intruse et je dus avouer mon ignorance.
Et puis, le hasard me poussant à la recherche d’autres informations, me mit sous les yeux l’image et le nom de l’inconnue : il s’agissait de l’inquiétante Datura Stramoine encore nommée familièrement, Pomme Epineuse.
Inquiétante, ô combien car mon grimoire outre ses habitudes et son mode de culture, mentionnait diverses propriétés et utilisations diversement recommandables. Une des nombreuses appellations de la Datura est en effet l’ « Herbe aux Sorciers », herbe qui serait indispensable dans la composition de toute potion magique efficace. Qu’on s’en enduise en pommade, qu’on la boive en philtre ou qu’on la fume, la pomme épineuse contient et dispense des substances hallucinogènes ou au minimum soporifiques qui peuvent vous emporter dans des voyages dont elle constitue le seul véhicule.
Imaginez qu’autrefois, on n’emmenait une vierge au sabbat qu’après l’avoir enduite d’un onguent composé de stramoine et de cantharide ; au cours de messes noires on brûlait en guise d’encens un mélange envoûtant de myrte, de rue vineuse et de pomme épineuse.
Et les sorciers, pour se transformer en loups-garous, s’enduisaient le corps d’une huile contenant, non seulement la datura, mais encore de la belladone et du pavot somnifère.
Carlos Castaneda a décrit toutes les étapes d’un enseignement ésotérique reçu par lui sous l’égide d’un chaman yaqui et l’influence de la datura. On ne saurait trop recommander la plus grande circonspection à ceux qui voudraient en faire autant
Cependant, comme beaucoup de plantes à la réputation sulfureuse, la datura, bien employée, ne manque pas de qualités ; si elle est toxique pour l’ignorant, entre des mains sages et additionnée de miel et de sauge sclarée, elle devient un excellent antidote.
Cette pomme épineuse au parfum capiteux qui se plaît dans les friches et les terrains vagues, mais dont la graine, portée par un oiseau , peut très bien s’installer confortablement dans votre potager n’est toxique que si on la consomme ; on peut la manipuler sans inconvénient. Elle est fort décorative et sa variété « metel » est souvent d’une exceptionnelle beauté. N’oubliez pas qu’elle se nomme aussi Chasse-taupe ou encore Herbe-à-la-taupe ce qui indique un de ses usages qui peut s’avérer fort utile.

Aucun commentaire: