vendredi 12 décembre 2014

L'ardisia...

Il n'a pas encore vraiment gelé; pourtant, jardinière prudente, tu as rentré toutes les plantes fragiles et ce retour de vacances au jardin les contrarie, bien que tu leur ait offert une villégiature en véranda lumineuse et hors gel; elles font la gueule! Si, si..
Comme il pleut et que ton beau jardin est devenu bourbier impraticable, tu vas pouvoir dorloter les contrariées et leur rendre un beau sourire de plantes qui se traduit par un feuillage luisant, voir quelques fleurs pour certaines.
Le peu de chauffage, installé pour leur confort les a un peu desséchées et couvertes de poussière. Tu vas donc les laver avec de l'eau non calcaire. Penses pour cela à récupérer l'eau des bouilloires et des théières. La toilette donc, et aussi une brumisation régulière. Pour certaines, une couche de graviers humides sur la soucoupe du pot sera la bienvenue. Ces soins vont te permettre de diminuer la fréquence des arrosages, toujours trop nombreux en hiver.
Pour leur tenir compagnie, offres-leur la compagnie d'un ardisia, bel arbuste à baies rouges et feuillage luisant. Il est peu courant mais très décoratif et ne pose pas de problèmes particuliers. Au printemps, il passera de la maison au jardin après un rempotage dans un mélange de terreau de feuilles, de terre de jardin et de terre de bruyère. En attendant, ses baies rouges, de la taille d'un pois, garniront la maison.
Bien arrosé et posé à mi-ombre, il fleurira en début d'été.

Aucun commentaire: