samedi 20 février 2010

Passant dans une jardinerie l'autre jour, j'ai vu exposés les premiers bulbes de dahlias. C'est encore un peu tôt pour les planter, mais enfin c'est un signe de renouveau: le printemps approche. On peut déjà en "forcer" et aussi faire le tri de ceux qui auront survécu à l'hiver.
Le plus étonnant est que cette fleur exubérante, flamboyante, signifie froideur. C'est ainsi qu'au début du siècle dernier on intenta à un fleuriste un étrange procès.
Un fiancé lui avait commandé pour sa promise un bouquet; le fleuriste y incorpora des dahlias blancs et la jeune fille qui connaissait le langage des fleurs, indignée refusa le présent. Le jeune homme refusa de payer le fleuriste qui le poursuivit en justice et ... perdit.
Le verdict rendu par le tribunal fut: "Les fleurs de dahlias n'ont pas leur place dans un bouquet de noces".
P.


3 commentaires:

Jardinerie Lyon a dit…

Ah, j'aime beaucoup voir "fleurir" de beaux messages printaniers comme celui là sur la toile ! C'est vrai que les bulbes de fleurs commencent à sortir leur nez de terre, et que ça donne envie de printemps, de couleurs et de bonnes odeurs de fleurs ! Magnifique votre photo de Dhalia, vous m'avez donné envie de me rendre dans ma petite jardinerie à Lyon pour aller y acheter des bulbes !

Cildemer a dit…

C'est pourtant tellement joli les dahlias!
Il aurait du lui offrir des soucis!
C'est tout ce qu'elle méritait!
Bonne semaine et merci pour la mine d'information sur le jardinage et autres:)

Odile a dit…

Ah oui c'est bien dommage ! Je trouve ça magnifique, très coloré et surtout tellement diversifié. Il y a même des collectionneurs de dahlias ! Et pour tous les goûts, en taille, en forme, en coloris. Tiens j'en planterai dans mon mini bout de jardin.
Bise et bonne soirée.