jeudi 4 septembre 2014

Lézard et fourmis

Ces industrieuses bestioles ont pendant des années tenté de coloniser la cuisine et autres lieux que je ne désirais pas partager...
Elles étaient périodiquement dévastées par des catastrophes telluriques déclenchées à coup d'aspirateur, elles subissaient des tentatives de génocide par empoisonnement mais hélas aucune maltraitance ne les décourageait et j'avais finalement très, très mauvaise conscience de me comporter et destructeur d'une partie de cette vie terrestre....
Un bienveillant lézard a tout arrangé; il s'est montré un jour de grand soleil entre deux des briques qui entourent la fenêtre. On a vu moins de fourmis. L'endroit a plu au lézard qui a fondé là une famille et depuis, le peuple myrmidon envoie un ou deux éclaireurs au cours du printemps qui leur conseillent de chercher un autre territoire où ne sévit aucun monstre écailleux et terrifique.
Pour ceux ou celles qui n'abritent pas de lézard, essayez de barrer la route à l'envahisseur eu moyen de rondelles de citron ou de marc de café en travers de leur chemin. Les fourmis rebrousseront chemin, mais pour un temps... la fourmi n'est pas sotte; elle est aussi persévérante et ne tardera pas à contourner l'obstacle...

Aucun commentaire: