dimanche 31 mars 2013

Le Dodo



Mars est comme la romance,
Il finit comme il commence.


Nous apprenons chaque jour, avec désolation, qu’une nouvelle espèce animale est en voie d’extinction. Heureusement, les progrès de la science et de la génétique en particulier, pourront peut-être venir à bout de cette catastrophe écologique.
Les orques, les ours blancs, les tigres du Bengale risquent de finir comme le Dodo, ce gros oiseau emblématique de l’Ile Maurice, si balourd et familier que les Européens débarquant dans l’île en firent un carnage . Sa chair étant peu estimée, l’espèce eût été préservée, si les animaux importés par les colonisateurs, chats, chiens et rats surtout, n’étaient venus à bout des survivants. Le dernier Dodo s’est éteint vers 1680. On peut le voir, empaillé et perdant un peu ses plumes, au musée de Port-Louis.
Des fragments, d’os, de becs, de pattes, sont disséminés dans différents musées européens tels que Londres, Prague, Copenhague.
Des chercheurs, pour identifier l’étrange oiseau ont prélevé de L’ADN sur ces débris ; l’idée leur est venue d’inséminer des oiseaux femelles pour tenter de faire renaître quelques spécimens. L’ADN a révélé que le Dodo est cousin du pigeon, mais avec ses 12 Kg et son 0,70 m de haut, le dodo est bien trop gros pour une mère pigeonne. Seule la taille du cygne avoisine celle du dodo. Ce sont donc des femelles cygnes qui couvent actuellement de gros œufs sur le point d’éclore.
Verrons-nous dans les prochains jours des poussins-dodos ?
Qui s’ensoleille pour Noël
Pour Pâques se gèle



Quelle glane généreuse ce mois-ci et comme il sera facile de remplir le panier !

« Elle brûle et n’est pas du poivre,
Cuit et n’est pas du feu,
Pique et n’est pas un serpent.
Qui est-elle ? »

L’ortie est partout, souvent même où l’on n’en a pas besoin. C’est pourquoi il est bon de la couper quand elle est jeune ; elle ne pourra pas monter, grainer et se reproduire à tous vents. Il suffit de ses rhizomes pour la propager !
L’ortie , on le sait, est excellente contre les rhumatismes, en décoction elle prévient la chute des cheveux à défaut de les faire repousser, et nos jardins n’ont qu’à se louer du purin d’orties, malodorant, mais efficace.
Mais l’ortie a d’autres vertus dont on parle moins mais qu’il est bon de connaître.
Les vétérinaires d’autrefois frottaient d’orties les parties génitales des chevaux et des taureaux au moment de la reproduction.
Sans avoir recours à des méthodes aussi radicales, saviez-vous que la soupe d’orties, au goût plus fin que l’épinard , est aphrodisiaque ??
Pour un dîner en amoureux, outre les chandelles , le parfum et la lingerie délicate, préparez ce potage.
Mettez deux pommes de terre à cuire dans ½ litre d’eau salée ; quand elles sont tendres , ajoutez deux poignées de jeunes pousses d’orties. Laissez bouillir pas plus de deux minutes, salez, poivrez, épicez à votre goût (une pointe de gingembre ?).
Servez avec des croûtons aillés… pas trop… et pensez à retirer le germe de l’ail. Il faut prévoir la suite de la soirée…
Evitez de donner cette soupe le soir aux enfants et aux personnes âgées : elle provoque des insomnies.
Catherine Sforza, qui vécût au XV° siècle,  insatiable amoureuse , recommande d’utiliser les semences :
« On peut prendre de la graine d’ortie pulvérisée et mélangée à du poivre et du miel ; bue dans du vin, elle excite grandement la verge, au point d’éveiller aussitôt la luxure délectable aux femmes. »

Bach - Missa Breve in G Minor BWV 235 - Mov. 4-5/6

samedi 30 mars 2013

Tuteurs et piquets...

S'il pleut sur les Rameaux
Il pleut sur les fléaux


On a besoin de bois au jardin: piquets, tuteurs, bordures etc... Si vous ne voulez pas les changer trop souvent, badigeonnez la partie enterrée avec du goudron de Norvège.
Et n'oubliez pas de planter toujours le bois dans le sens inverse de celui où il a poussé; les moisissures et l'humidité détestent ça.

vendredi 29 mars 2013

Après les semis...

Quand on sème en place, il suffit d'éclaircir quand les jeunes pousses commencent à lever; mais si vous avez semé en caissettes ou en terrines, il faut repiquer.
Commencez par mettre les bébés, dans des godets de tourbe; ainsi quand vous les mettrez en place, vous ne briserez pas la motte et la tourbe servira d'engrais en supplément.
Au verger, soyez attentifs, il va finir un jour par faire beau et les larves, tout comme vous, sortiront pour profiter du printemps et vont grimper à l'assaut des fruitiers; vérifiez donc les bandes anti-insectes autour des troncs.

jeudi 28 mars 2013

Travaux de saison

En principe, mars est le mois des semis.... en principe!
Alors, si vous avez la chance de jardiner en des lieux où le printemps a daigné s'établir, ou si dans les semaines qui viennent l'hiver voulait bien prendre ses quartiers de lui-même... semez... en respectant ces quelques avis:
Les salades se sèment en lune descendante pour éviter qu'elles ne "montent".
N'oubliez pas que les semis réussissent mieux quand on les fait les jours sans R.
Pour avoir toujours un jardin fleuri et de beaux légumes, choisissez des espèces à maturation échelonnée, que vous sèmerez tous les quinze jours de mars à fin Août.

N'oubliez pas les fragiles abritées du gel en véranda; elles n'aiment pas les changements brusques; vous leur ferez plaisir en laissant sur place un arrosoir plein d'eau qui restera à bonne température. Recueillez l'eau de pluie, c'est la boisson qu'elles préfèrent.
Et surtout, ne gaspillez pas : récupérez l'eau de votre bouillotte, les restes de thé, le marc de café... on disait autrefois que les plantes étaient belles dans les bistrots parce que les tenanciers vidaient dans les pots les fonds de bouteilles. De vin en tout cas, les autres alcools, je ne sais pas...

mercredi 27 mars 2013

Bouturer le bégonia rex

Le tyrannosaure rex a diparu; le bégonia rex est resté. Pourvu que vous le mettiez en lumière mais à l'abri du soleil, que vous lui donniez  à boire à sa soif ,qui est grande, il ne vous posera aucun problème et de plus il se  bouture facilement. Pour en offrir aux visteurs qui l'ont admiré, vous choisirez une belle feuille, sans tache, que vous partagerez en deux dans le sens de la longueur.
Plantez la queue dans un pot rempli de terreau de tourbe allégé de sable. Maintenez humide et recouvrez d'une vitre. Attendez quelques semaines  et les nouvelles pousses se montreront.


Les Saint Bonnet ferraillent sur l'Almanach et le Partriole trotte dans les Contes

Julien Clerc - Lili Voulait Aller Danser