mardi 4 décembre 2012

Le gratin dauphinois



Il ne s'agit pas ici d'une assemblée de notables des Pays Savoyards, mais bien d'un bon plat réconfortant .
Novembre en nous quittant laisse derrière lui une traîne de vent frisquet et de temps pluvieux. Mangeons chaud!
Il vous faut de bonnes grosses pommes de terre , genre Charlotte ou Belle de Fontenay; vous les coupez en lamelle dans un plat à gratin, légèrement beurré. Pas toutes! attention, juste une première couche que vous recouvrez de fromage râpé.
Comme vous aurez cassé deux oeufs dans un bol de lait, que vous aurez salé, poivré et muscadé la préparation, vous en arrosez votre première couche.
Vous faites une seconde couche pommes de terre, fromage râpé, vous arrosez du reste de la "migaine" et vous enfournez, selon les conseils du mode d'emploi de votre cuisinière.
A la sortie du four, le dessus doit être doré et l'intérieur fondant.
Accompagnez d'une salade aux noix, dans laquelle vous aurez coupé quelques feuilles d'oseille.

Bon appétit , les cheûlards!


6 commentaires:

alixe a dit…

bonjour le gratin dauphinois, connu et reconnu, toujours un plaisir de le déguster
bonne fin de journée
alixe

Veronica B a dit…

Ah j'aime les conseils de notre cuisinière !!!

et la crème, pas de crème Madame ? ni d'ail ?

almanachronique a dit…

Ben non, Vero, le fromage en fondant fait le moelleux et pour l'ail, nous autres gens de l'est , en usons certes, mais là, il ferait concurrence au fromage... mais... on fait comme on veut.

Veronica B a dit…

ah merci, eh bien, je ne le fais pas comme toi mais je vais le faire pour te rend honneur !

j'adore le fromage !!!

laurent a dit…

J'adore le gratin et je fais souvent avec des pommes de terre "charlotte".
Tu fais réchauffer ça le lendemain avec une salade ou un tournedos.
C'est Byzance!

Veronica B a dit…

Aujourd'hui, gratin diététique, ail et huile d'olive, bouillon pour cuire une heure, pommes en lamelles très fines et thym du jardin, ça te plaît ?