mardi 5 octobre 2010

COIN COING

Il sont mûrs, vous les avez ramassés et ils embaument la maison;
Vous en ferez des gelées, de la pâte (de coing), vous en ajouterez dans les pommes en compote, en tartes, en crumbles, mais savez-vous que le coing a aussi des vertus curatives? Elles manquent certe de poèsie pusque essentiellement il soulage, l'estomac et les intestins.
Pour calmer les douleurs et indisciplines de vos petits bedons, rien ne vaut l'eau de coing.

Il vous faut quatre coings bien mûrs que vous laverez, essuierez et couperez en quatre; vous les écraserez au mortier et les couvrirez d'eau; vous laisserez macérer pendant 48 heures.
Ensuite, vous exprimerez le jus auquel vous ajouterez une quantité égale de bonne eau-de-vie de fruits. Il vous faudra 300gr. de sucre de canne roux par litre de liquide, un bâton de cannelle et un clou de girofle.
Voilà, vous avez tout? Versez maintenant le tout dans votre plus joli bocal de verre celui dont le bouchon ferme bien. Laissez reposer au frais, au sec et à l'abri de la lumière pendant deux mois.
Au bout desquels vous filtrez et versez dans un flacon sympathique également tenu de fermer hérmétiquement.
Un petit verre à liqueur vous soulage et en plus... c'est bon!!!
(Ce qui n'est pas forcémént le cas des remèdes officiels.)

1 commentaire:

Lulu Sorcière a dit…

Est-ce la même formule pour l'apéro ? En tous cas, c'est délicieux, j'en ai gouté chez un vieux paysan lorsque j'étais de tournée de chocolats de Noël, une très vieille ferme, une immense cheminée, zéro confort, et des trésors de bouteilles !
Bises
PS : En plus c'est bien fait, on ramasse les coings à la saison des gastro !