mardi 26 janvier 2010

Amis des BêtesXXX

Les NACS ne sont pas une nouveauté!
Tous les écrivains ont aimé les chats, mais ne s'en sont pas toujours contentés. Ainsi Baudelaire avait pour ami un hérisson. Edgar Poë à la plume parfois si noire élevait un corbeau blanc. Alexandre Dumas laissait une souris blanche emmêler sa tignasse crêpue, quand à son fils, il offrait des camélias à une tortue savante.
Gustave Doré, commit l'erreur de tenter d'apprivoiser un grand-duc qu'il dût laisser finir ses jours au Jardin d'Acclimatation.
Sainte-Beuve, plus sage, se contentait d'être la providence de tous les piafs du voisinage, tandis que Jules Janin en mal de pédagogie apprenait le latin à son perroquet qui, dit-on, savait décliner "Rosa la Rose".
Alphonse Karr, plus téméraire encore que Gustave Doré, tenta le tigre d'appartement sans réel succès.
Quand à moi, j'imite Malraux et vous écrit "autour du chat"!
PP

3 commentaires:

Lulu Sorcière a dit…

Waouh quelle variété !
Le hérisson c'est courageux, il s'en perd parfois dans mon jardin, c'est très habité comme petite bête ;-((
Nous avons tenté la tortue d'eau, mais les chats jouaient au foot avec....
Ta photo est géniale !

almanachronique a dit…

Avec les habitants, tu peux tenter de faire montreur de puces savantes, aussi..
PP

Odile a dit…

Quelles drôles d'idées ils ont les écrivains ! Il y avait aussi Colette, avec son once, Bâ-Tou.
j'aime bien la photo en effet.