lundi 30 novembre 2009

Ne jetez pas les épluchures...XXX



En attendant le ramoneur,faites sécher les épluchures de pommes de terre, puis déposez les sur le feu vif du foyer . Répétée régulièrement, l'opération entretient parfaitement le cheminée.

Vous pouvez aussi faire une infusion d'épluchures de pommes de terre. Si vous avez un tapis dont les couleurs deviennent ternes, frottez-le avec une éponge imbibée du liquide. Attendez quelques heures et rincez à l'eau claire.

"A la Saint Eloi dure
Temps de froidure."


4 commentaires:

Enitram a dit…

Ca marche ? Je ne connaisssais pas ! Merci !
Quel genre de tapis ?

almanachronique a dit…

Les tapis genre persan; je n'essayerais pas sur un moquette claire.

PP

En fait, j'ai trouvé le truc sur un magazine qui date de 1908.
J'ai quand même fait venir le ramoneur et je n'ai à la maison qu'un seul tapis qui ne risque plus grand chose et qui est bleu foncé et de poil assez ras...
Voilà, voilà...

Lulu Sorcière a dit…

L'ancêtre de la bûche de ramonage, mais pas de certificat pour l'assurance ;-(
Je gardais les épluchures pour les poules, il va falloir partager !
Pour les tapis on m'a dit qu'en Turquie pour les nettoyer on les traine dans la rosée matinale du gazon du jardin.
Bises.

almanachronique a dit…

Ah, oui, la rosée matinale! C'est elle aussi qui fait les bergères jolies, selon une chanson.
J'attendrai quand même le printemps...
PP