vendredi 18 décembre 2015

L’argousier-


L’hiver est doux, mais les jours sont toujours aussi courts et le retour de cette lumière qui nous manque tant ne commencera que dans cinq jours et encore… seconde après seconde. En attendant, Belle Jardinière, il te faut des vitamines et les baies de l’argousier sont prêtes à t’en offrir.
L’argousier se plaît en bord de mer où ses buissons épineux aux feuilles argentées forment sur les dunes des maquis impénétrables. Des épines si féroces qu’elles découragent jusqu’aux chèvres.
Mais l’argousier est bon enfant : il accepte volontiers d’orner ton jardin de son beau feuillage et de ses petites baies orangés serrées au long de ses branches.
La sexualité de l’argousier pourrait Belle Jardinière te sembler choquante puisque chaque pied mâle a besoin de cinq pieds femelles. C’est que les fleurs de chaque buisson n’ont qu’un seul sexe et il faut cet équilibre pour assurer une bonne reproduction.
Les baies minuscules, les épines cruelles rendent la cueillette difficile… Il faut les mériter ces vitamines.

Si en hiver, tu adoptes l’argousier, sache Belle Jardinière qu’il pousse en hauteur comme en largeur, qu’il drageonne hardiment et que sa place est plutôt dans la haie qu’au milieu de jardin. Une haie qu’il ne faudra pas hésiter à tailler régulièrement pour la garder dans des proportions raisonnables.

Aucun commentaire: