lundi 10 août 2015

La pelle du Dix Août...

Il n'y a pas sur ce blog d'espace consacré aux outils. C'est une lacune; il faut y remédier et pour commencer parler de cette bêche dont j'ai rêvé depuis l'automne dernier.
Une amie voulait me donner des rejets d'un lilas qui honore son jardin d'un violet admirable. Elle sortit pour ce faire une bêche admirable, d'un modèle réduit, à la lame en forme de coeur, au manche pas plus long qu'une canne... une merveille. Quand je lui demandai où elle se l'était procurée, elle me répondit que ce bel outil avait été trouvé dans une brocante aux Etats-Unis. le voilà donc cet outil paré, embelli du désir pratiquement impossible à réaliser... Frustration augmentée de la disparition des rejets qu'un époux industrieux et épris de rigueur horticole avait rasés la veille..
Depuis le rêve de la bêche impossible est resté gravé dans un coin de mon esprit... Mais voilà qu'hier, passant rue des Bains devant le bazar où se fournit le Tout-Trouville (quand à Deauville Hermès est fermé), sur le trottoir en compagnie des palmes , des ballons et des épuisette, je vois bien rangée avec nombre de ses soeurs.... ma Bêche!!! 
Oui, l'outil remarquable s'avère être un jouet et de plus trouvable en France, dans une ville où je me rends régulièrement, un outil que je peux me procurer pour la somme modique de sept euros.
Je l'ai rapporté en triomphe et, ignorant les commentaires pessimistes qui doutent de la solidité de la chose, j'attends les prochaines pluies pour l'étrenner.

Aucun commentaire: