jeudi 5 mars 2015

La Vie des Champs


La terre, enfant, féconde sans culture, t’offrira pour prémices les lierres rampants avec la baccar , et les colocasies mêlées à la riante acanthe. D’elles-mêmes les chevrettes rapporteront au bercail leurs mamelles gonflées de lait, et les troupeaux ne craindront plus les lions puissants. De lui-même ton berceau se couvrira de fleurs caressantes, plus de serpents, plus d’herbes au poison trompeur ; partout naîtra l’amome d’ Assyrie.

 Virgile – Bucoliques – IV, 21 – Pollion

Aucun commentaire: