jeudi 5 février 2015

En février s'il gèle et tonne, c'est la marque d'un bel automne.

Fêtons les Gaston, les Armand, les Dorothée et... semons le Gazania.

De juillet jusqu'aux gelées, les couleurs vives du gazania,  fleuriront massifs et rocailles même en sol sec ou calcaire.
On peut le semer dès maintenant, mais le plus simple est encore de le repiquer en godet pour le mettre en place au printemps quand on est certain que les gelées sont passées
Le Bon Jardinier, dès le mois de juin, sèmera ses gazanias en pépinières, les repiquera en godets pour les faire hiverner sous châssis avant de les mettre en place. Il sera récompensé de sa peine en voyant plus tôt éclore à 25 ou 30 cm de haut, éclore ses corolles éclatantes. 

Aucun commentaire: