dimanche 17 août 2014

La Tanaisie...

Assez rare dans l'Ouest, le Sud-Ouest et le midi, ailleurs elle ensoleille facilement les talus, les chemins, les décombres et jusqu'aux voies de chemin de fer. Glaneuse, il est temps de ramasser la Tanaisie. Et toi, Belle Jardinière qui a eu l'imprudence d'en accueillir dans tes massifs, prends-là en début de floraison et n'attends surtout pas qu'elle monte à graine car cette belle blonde a tendance à se propager un peu trop généreusement, d'autant plus qu'elle se sait utile.
Elle est tonique, fébrifuge, vermifuge, mais aussi excitante et ses propriétés voisines de celle de l'absinthe capables d'effets indésirables contraignent la chroniqueuse prudente à n'indiquer que ses usages externes. Sauf peut-être celui des graines qui accompagnent agréablement les viandes, le gibier et parfument les gâteaux. En Europe centrale, Scandinavie et Angleterre elle remplaçait le houblon dans la fabrication de la bière.
Cette belle et vigoureuse vivace que les moines jugeaient indispensable dans leurs jardins semble avoir été ignorée des Anciens. C'est Hildegarde von Bingen qui, pour la première fois en 1150 la recommande contre la toux, les troubles digestifs et les règles douloureuses.
Sans nous prendre pour les guérisseurs que nous ne sommes pas, contentons-nous des autres vertus de la Tanaisie et elles sont nombreuses. La senteur camphrée des ses capitules groupés en petits bouquets qui gardent longtemps leur parfum et leur ton doré, et accrochés dans la maison, éloigneront durablement les mouches trop familières.
Les feuilles émincées et mises à sécher dans un endroit sec, un peu sombre et pas trop froid, seront utiles en cataplasmes contre les rhumatismes, les foulures, les entorses. Hercule de Saxe recommandait la Tanaisie en cas de gerçures. On dit  aussi que des feuilles de tanaisie placées dans les chaussures guérissent de la fièvre. Au potager, un purin de tanaisie (feuilles mises à macérer dans se l'eau) en pulvérisation fera fuir la mouche de l'oignon.
Des sachets de Tanaisie dans les armoires éloignent les mites, et autres insectes. Un chien dont le panier sera garni de Tanaisie , sera préservé des puces et comme la nature est bien faite, il se trouve qu'on manipule la tanaisie au moment où sévissent les abominables trombidions (j'ai nommé les aôutats) ce qui les décourage un peu... trop peu...
La belle blonde au jardin, peut monter jusqu'à deux mètres si on la laisse faire. Pour qu'elle forme un joli buisson, il faut la tailler régulièrement. De culture facile, on la multiplie par éclats; on peut ainsi la placer où on la souhaite et non pas n'importe où comme quand on la laisse grainer.

3 commentaires:

Marie a dit…

Et est ce que ça marche pour les puces de chats ? !!!

almanachronique a dit…

Ca marche pour tous les acariens et insectes indésirables... Pour le chat c'est parfait d'autant plus que pour eux, certains anti-puces pharmaceutiques ont des effets indésirables et même dangereux ...

almanachronique a dit…

Ca marche pour tous les acariens et insectes indésirables... Pour le chat c'est parfait d'autant plus que pour eux, certains anti-puces pharmaceutiques ont des effets indésirables et même dangereux ...