mardi 12 août 2014

-Compagnons de la Marjolaine…



Il est temps glaneuse de récolter  dans ton jardin, sur les chemins, sur les talus, cette jolie labiée qui se plaît un peu partout sauf en bord de mer et donc en Bretagne. Venue d’Inde en passant par l’Egypte, elle aime le soleil de  Provence mais boude aussi  et c’est curieux, la Lorraine par où passait en sabots  dondaine, la Belle à qui le Fils du Roi en offrit un bouquet.
Elle fait d’ailleurs de bien jolis bouquets la marjolaine pour peu qu’on y pique quelques boutons de roses.
Elle n'est pas que charmante, elle est utiles aussi: ses sommités servent à des bains fortifiants, des gargarismes ou des compresses chaudes contre le torticolis. On peut aussi calmer une rage de dents en en mâchant quelques feuilles.
Soignes-toi agréablement glaneusen avec l’eau d’arquebusade, une potion magique douce, digestive, et béchyque qui rappelle un peu le banyuls. Poue cela tu auras besoin de 50 gr de fleurs que tu laisseras macérer 10 jours dans 1litre de bon vin.
La Marjolaine a bien d’autres atouts : les Anciens dans leur sagesse l’avaient dédiée à Aphrodite et pour séduire les belles  n’hésitaient pas à utiliser un charme dont ils disaient grand bien : il faut au bouquet de Marjolaine que tu auras cueillie la veille de la Saint Jean avant le lever du soleil , ajouter de la Verveine, des feuilles de Myrte, trois feuilles de noyer et trois souches de fenouil. Après les avoir réduits en poudre, tu les tamiseras dans de la soie fine. Cette poudre  tu la souffleras en direction de la personne désirée. Après qu'elle l'ait  respirée, le charme ne manquera pas d’opérer. Il est infaillible et s’il est sans résultat glaneuse, ne t’en prends qu’à toi-même qui n’auras pas respecté scrupuleusement les instructions.
Le Grand Albert faisait par ce moyen danser les filles en chemise avant qu’elles ne tombent mûres à point dans les bras de leur galant.
A vous belles qui voulez garder votre amant, je ne saurais trop  recommander cette huile de massage :
Il vous faut 100gr de marjolaine fraîche que vous ferez doucement chauffer au bain-marie dans ½ l d’huile d’olive, pendant 30mn. Ensuite filtrez, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande.
Qui pourrait résister à la douceur et au parfum d’une peau massée avec cet onguent ?
Et quand arrive le jour des noces, épousées,  couronnez-vous de marjolaine pour que la joie et le bonheur vous accompagnent.
Pour celles qui n’ont pas encore trouvé leur prince qu’elles portent sous leur chemise,  le jour de la Saint-Luc un mélange de marjolaine de thym et d’absinthe. La nuit suivante leur apportera en rêve l’image de leur futur époux.
Et pour finir, ne laissez jamais la marjolaine pousser sur une tombe : l’âme du défunt ne trouverait pas le repos !
Ah… j’oubliais, il arrive à la Marjolaine de se dissimuler dans les pizzas sous le nom d’origan.


Aucun commentaire: