mardi 15 juillet 2014

En avant la musique!


A Sainte Colombe,
Le ramier quitte sa colombe.

La glane est abondante en été, mais ne pensons pas qu’à notre estomac. L’art aussi a son importance et particulièrement la musique.
Glaneuse remplit ton panier des instruments que t’offre l’été.
Deux lanières de bouleau,  de saule ou de châtaignier deviendront en les écartant et rapprochant brusquement , des claquettes. Donnez leur un accompagnement en faisant éclater dans vos mains des gousses de baguenaudier et des fleurs de Silène enflé.
C’est au printemps qu’on décolle les écorces de marronniers, saules ou tilleuls pour en faire sifflets et pipeaux. La cardère, encore nommée « cabaret des oiseaux », se fait crécelle. Quant au roseau,  s’il est seul, c’est un mirliton, mais en groupe, il devient la flûte du merveilleux dieu Pan.. On peut aussi, mais uniquement si l’on possède une baguette magique le transformer en violon. Il est cependant plus facile de faire vibrer un brin d’herbe entre vos lèvres.

Aucun commentaire: