mercredi 5 février 2014

Le narcisse du poète

Narcisse se trouvait si beau, qu'amoureux de son image, il ne cessait de la contempler dans l'eau des fontaines, dans l'eau des rivières... Enfin le jour où il voulut un baiser de ce si séduisant reflet, il s'est tant penché sur l'onde qu'il s'y est noyé.
Cette poétique légende a laissé son nom à une fleur: le narcisse du poète (narcissus poéticus), dite encore jeannette ou porillon.
Toutefois, ce charmant poète est toxique et le bétail le sait bien qui le délaisse, dans les pâturages de montagne dont l'humidité lui convient.
Gardons-le pour nos jardins qu'il est un des premiers à faire sourire avant même que s'annonce le printemps.

Aucun commentaire: