mercredi 19 janvier 2011

La v'là!!!


Après les tâches ménagères et rasantes... surtout les vitres fenêtres ouvertes par ce froid!! dur!!!
Une bonne quiche sera la bienvenue. Pas le machin pâteux et mal réchauffé des bistrots et des grandes surfaces, non! Une vraie quiche lorraine,  une quiche de famille et vous allez voir que c'est aussi simple de faire bon que n' importe quoi.
Il vous faut une abaisse de pâte BRISEE; la pâte feuilletée est une hérésie en quiche. Là je suis tolérante; la pâte brisée est facile à faire, mais celle qu'on trouve en grande surface est correcte.
Ensuite un morceau de lard de poitrine maigre, fumé. Un morceau qu'on détaille est meilleur que les lardons prédécoupés. Vous le goûtez; s'il est trop salé , jetez-le dans de l'eau bouillante. Sinon, vous le répartissez sur la pâte.
Important! N'utilisez pas un moule à tarte, mais un moule à manqué: il faut un bord haut, pour que la "migaine" ne dessèche pas.
C'est quoi la "migaine"?
C'est deux oeufs entiers + deux blancs, un bol de lait + un peu de crème fleurette, bien battus. Une pointe de muscade, un peu de poivre et pas de sel, le lard suffit.
Vous enfournez à four chaud jusqu'à ce que la quiche soit bien dorée; vous vérifiez à la pointe de couteau qui doit ressortir sèche.
Un point de discussion: fromage râpé ou pas fromage râpé? Chez nous pas! En fait, plus on s'approche de la Suisse plus la réponse change, mais... chez nous, pas!
Alors le secret d'une bonne quiche réside en deux points: pour les oeufs,plus de blanc que de jaune.
Et aussi la hauteur des bords: la quiche est proche du flanc ou du soufflé (et d'ailleurs en montant les blancs en neige, on en fait un soufflé) et s'éloigne de la tarte.
La muscade aussi est importante et la qualité du lard.
Bon, je crois n'avoir rien oublié... si, une pensée pour ma tante Titine qui avait bien d'autres recettes dont les beignets de Carnaval qui doit se trouver quelque part ici ou sur l'Almanach. Si vous ne la trouvez pas, réclamez.
Un jour aussi, je vous raconterai sa soupe purée aux poireaux ou la "basconnaise" et puis le riz au lait et les stecks de pauvre de sa soeur: la Mémère Clémentine... et puis , et puis... oh! ça me reviendra..
Mais... attention! si j'entend encore le mot "quiche" employé comme injure.... vous vous ferez tintin pour la suite...
P.

Afficher l'image en taille réelle

4 commentaires:

Marité a dit…

Ah !!! MERCI Pomme. J'attendais avec impatience TA quiche...
Eh ben, plus de blancs que de jaunes et un moule à soufflé... C'est noté et imprimé.
GROS BECS.

Lulu Sorcière a dit…

C'est noté M'dame plus de blancs que de jaunes ! Je reviendrai te dire !
Bises Merci !

Odile a dit…

Eh bien c'est dit, elle sera au menu de demain ! Merci Pomme.

Marité a dit…

Nous l'avons dégustée aujourd'hui même. EXCELLENTE !!! Merci Pomme...
BISOUS.