samedi 3 avril 2010

L’oseille

Si le chêne est vert avant le frêne, sec été il te promet.
Mais si le frêne est vert avant le chêne, bien mouillé sera l’été.




L’oseille sauvage, pousse au printemps dans les pâturages, au bord des chemins et dans les prairies humides. En été ses fleurs sont des panicules flamboyantes qui donnent aux prairies un reflet rouge.
Au jardin, l’oseille se multiplie facilement ; on peut en faire des bordures. Consommer les feuilles encore jeunes crues mélangées à la salade. La soupe à l’oseille n’est plus à vanter.
Plus vous couperez les feuilles, plus vos bordures seront drues.

Si vous avez juste un balcon, faites vous ce que les anciens appelaient un « Jardin d’Adonis »
Qu’est-ce qu’un « Jardin d’Adonis »? C’est un jardin en pot que les Romains offraient au dieu pour célébrer le jour de son retour et de son union avec la déesse.
Prenez un joli pot de terre ou de céramique ou même une  caisse en bois que vous peindrez de votre couleur préférée. Remplissez-là de terreau et à la lune montante, semez-y quelques graines : pois de senteur ou volubilis qui encadreront votre fenêtre et puis offrez-vous quelques aromatiques : persil, bien entendu, estragon, basilic, coriandre etc… Ajoutez un ou deux géraniums odorants pour le parfum.
Quelques minutes par jour d’entretien et d’arrosage suffisent ; fermez les yeux, la campagne est chez vous.



2 commentaires:

Enitram a dit…

Des oeufs "cocotte" à l'oseille, ça te dit???????

almanachronique a dit…

ah, oui! ça me dirait bien?
tu as la recette???
P.