jeudi 26 novembre 2009

XXX

Amitié des grands,
Serments de femme, 
Soleil d'hiver, 
Ne durent guère.


La peinture à l'huile, c'est plus difficile... certes! Mais comme c'est bien plus beau, vous en avez sur vos murs qui au fil du temps se sont encrassées. Nul besoin de faire intervenir l'homme de l'art;; il vous suffit d'une demi pomme de terre, crue. Vous en avez... tout le monde peut en avoir...
Donc décrochez votre tableau, posez le à plat. Avec votre demi pomme de terre, frottez délicatement en commençant par un angle. Quand la tranche est sale, vous enlevez une fine rondelle et vous continuez sans laisser sécher.
Pour finir, passez sur la toile un chiffon doux et humide.
La quantité de pomme de terre utilisée dépend bien entendu de la taille de votre tableau. Imaginons un peu la quantité de pommes de terre conservées dans les caves des musées du monde!!!!!
PP

3 commentaires:

Marité a dit…

Un truc que je ne connaissais pas...
Ce n'est pas "dangereux" pour la toile ???
Bonne soirée. Bisous.

almanachronique a dit…

Non, au contraire, Marité? mais faut y aller avec délicatesse.
PP

Marité a dit…

Merci du tuyau (!!!) je vais tester.
Bisous.