jeudi 11 août 2016

Taupe modèle

Les jardiniers n'aiment pas les taupes; moi, si! (Sauf quand elles sont vieilles, se tiennent sur leurs deux pattes arrières et prennent prétexte de leur grand âge pour me griller la politesse dans une file d'attente.)
La taupe est utile puisque, insectivore, elle élimine nombre de larves et de bestioles trop voraces. La taupinière bousille la pelouse, certes, mais si vous vous contentez d'une prairie au lieu de gazon anglais, les dégâts son minimes; et puis, la terre des taupinières bien remuée et tamisée par les soins de notre veloutée copine est excellente pour les semis, les rempotages et les plantes d'intérieur.
Donc vive  la taupe!
Mais il arrive parfois qu'elle exagère, installe dans le jardin une colonie pourvue de famille nombreuse et là franchement , mon sens de l'hospitalité atteint ses limites. Il faut donc lutter pour un équitable partage des domaines et donc... éliminer quelques taupes. Résolution affligeante!
Tout le monde sait que la taupe est hémophile et que quelques branches de rosier bien épineux (Victor Hugo a des épines redoutables), placées dans les galeries supprimeront l'envahisseur.
Je ne peux m'y résoudre : c'est trop cruel!
Il existe une autre solution: la taupe a l'odorat délicat. Placez au lieu des mortelles épines, quelque boules de naphtaline à l'entrée des demeures de la dame. Dégoûtée, elle ira installer plus loin ses pénates.
On peut aussi se fier à la nature; un jour, un oiseau distrait laissera tomber dans votre jardin une graine d'épurge, cette euphorbe qu'on nomme aussi "chasse-taupe". Elle va se dresser telle une hallebarde dans vos massifs; elle n'est pas jolie, jolie, mais si efficace.... au moins dans son rayon d'action qui est environ d'une dizaine de mètres. C'est toujours ça; et puis, l'épurge fera des graines qui se disperseront un peu partout . Bientôt les taupes ne seront plus qu'un souvenir; mais voilà l'épurge est envahissante et il se pourrait bien qu'un jour ,vous ne regrettiez les taupinières.

PP

1 commentaire:

Jeanmi a dit…

La taupe est aux jardins ce que le métro est aux grandes villes: Une circulation invisible !