dimanche 1 mai 2016

Le muguet


Trêve de billevesées, à propos des légendes et vertus magiques attribuées au muguet! Ton désir, Belle Jardinière, est d'éviter les compositions plus ou moins heureuses que t'offrent les fleuristes au jour du Premier Mai et qui déshonorent la pureté naturelle de Lilly of the Valley, comme lui disent les anglo-saxons.  Pour cela il te faut lui donner un coin dans ton jardin. S'il s'y trouve à son aise, il reviendra chaque année et finira par couvrir de larges espaces.
Quel coin, demandes-tu? Naturellement, le muguet pousse en sous bois, aussi choisis un massif ombragé par un assez gros arbre au pied duquel tu planteras les griffes qui sont la racine pointue du muguet. La terre sera légère et enrichie de terreau de feuilles. Chaque griffe ne donnera qu'un seul brin encadré de deux feuilles.
Mais, Belle Jardinière, tu m'informes que le plus prospère muguet de ta connaissance pousse près de chez toi, dans du gravier, au pied d'un mur et en plein soleil!  Je ne te contredirai pas, toute règle a son exception.
Tu penses donc, l'année prochaine au 1° mai, pouvoir offrir la fleur de ton travail? C'est compter sans la nature, qui se joue du calendrier; si tu la laisses faire, elle te proposera les clochettes quand elle l'aura décidé et pas forcément le jour où ça t'arrange. Tu vas donc prendre les choses en main et forcer un peu la sienne; et ceci dès février.
Tu garniras des pots de terre humide dans lesquels tu planteras les griffes. Tu les maintiendras à l'abri du gel et en fonction de l'avancée des pousses tu leur offriras plus ou moins de chaleur pour hâter ou retarder leur croissance de manière à les faire fleurir à la date souhaitée.
Quel plus grand bonheur peut apporter le muguet, Belle Jardinière, que celui de le cultiver et de le voir fleurir?

Aucun commentaire: