lundi 25 mai 2015

La lavande-


Quand on dit lavande, on entend chanter la porte d’une armoire de chêne qui s’ouvre sur des piles de linge frais, parfumé.
Quand on dit lavande, on voit moutonner des champs de ce bleu violet légèrement  grisé si particulier.
Quand on dit lavande, on entend chanter les cigales et les galoubets.
Pour dire lavande, nul besoin de passer la Loire ; la lavande amie des rosiers, s’établit fort bien dans les  jardins moins ensoleillés.  Elle se plaira en compagnie des perovskias, de la sauge, du romarin de l’echinops, de l’eryngium, de la rhubarbe et du buddleia.
Les Romains qui connaissaient ses vertus relaxantes et aimaient à se prélasser dans leurs bain n’ont pas hésité à l’acclimater en Angleterre. Et d’ailleurs, les prostituées romaines  avaient coutume de s’enduire le corps d’huile de lavande qui leur faisait la peau douce tout en se protégeant des maladies indésirables. A Rome toujours ,il était interdit aux femmes de s’enivrer, ce qui ne les empêchait pas d'aimer les liqueurs fortes et le bon vin.  Aussi avaient-elles toujours quelques fleurs de lavande à mâcher pour masquer leur haleine. Comme l'ivresse les rendait joyeuses, leurs époux pardonnaient facilement.
Plus tard, SaintHildegarde a vanté ses vertus innombrables. Tout comme plus tard les Ursulines qui, pour préserver la chasteté de leurs nonnes les plus dégourdies, leur prescrivaient un jeune agrémenté d’infusions de lavande et de romarin. On les imagine moins gaies que les joyeuses Romaines.
Depuis le XVI° siècle  en France , on cultive la lavande pour son huile essentielle. qui cicatrise les plaies, éloigne puces et poux, combat les rhumatismes et la migraine. Quelques gouttes dans vos draps éloigneront les moustiques.
La lavande en infusion est sédative et vous assurera de beaux rêves.  Si vous les voulez prémonitoires,  prenez quelques fleurs que vous écraserez sur votre front avant de vous endormir.
Si vous l’utilisez en cuisine, soyez parcimonieux : quelques feuilles peuvent donner de la personnalité à, par exemple, un rôti d’agneau. Mais attention, son parfum pourrait  bien« tuer » les autres saveurs.
Cette merveilleuse lavande est un sous-arbrisseau haut de 20 à 40cm ; rustique jusqu’à -15°.
Elle aime le soleil, redoute l’humidité et ne refuse pas d’être cultivée en pots.
Tous les ans, après la floraison, il faudra la tailler mais avec prudence car son vieux bois ne reperce pas.
La lavande se bouture bien, mais on peut aussi  en récolter les graines et tenter le semis.
On la ramasse
en été à l’ouverture des fleurs que vous utiliserez fraîches ou bien, après les avoir fait sécher en bouquets ou éparpillées sur un plateau d’osier.
La récolte faite, offrez à vos amis ou à vos amours un bouquet de lavande en signe de tendresse.
Enfin, si vous possédez quelques jolis flacons opaques , remplissez-les de cette Eau Universelle que vous allez confectionner en laissant infuser pendant trois semaines :300gr de fleurs de lavande, 1l d’alcool si possible de genévrier ou à défaut d’alcool de fruits.  Au bout des trois semaines, vous filtrez, vous remplissez les flacons que vous conserverez à l’abri de la lumière.






3 commentaires:

Portugalredecouvertes a dit…


Je deviens amie de la lavande en lisant tout cela!
quel doux parfum :)
Angie

LOU a dit…

J'avais glisser quelques fleurs sous l'oreiller qui t'était destiné. ;)

almanachronique a dit…

Laisse-les en place, Lou, elles finiront par servir