mercredi 11 février 2015

L'armoise



Proche parente de l'estragon, ,elle doit son nom à Artémis la déesse-vierge à qui l'Olympe avait confié la garde de la santé des femmes et de fait, elle est un spécifique de la régulation du cycle féminin.
Toxique à forte dose et contre-indiquée dans certains états inflammatoires, seuls ses usages externes seront indiqués ici.
L'armoise commune , dite encoreTabac de Saint-Pierre, Herbe Royale, , Herbe aux cents goûts, ou Herbe de feu, fait partie des Herbes de la Saint-Jean.
On la trouve un peu partout, sur les décombres, au bord des chemins, dans les terrains inculte. Elle peut atteindre un mètre de hauteur et on la reconnaît à sa tige cannelée d'un brun-roux. Ses feuilles très découpées sont vert sombre sur le dessus et grisées en -dessous. Elle fleurit  de Juin à Octobre en petits capitules jaune verdâtre et velus, groupés au sommet des rameaux.
Deux poignées d'armoise séchée dans votre bain soulagera les douleurs arthritiques et si vous voulez garder de belles mains, plongez-les dans une décoction faite de 30 gr de plante que vous aurez fait bouillir pendant 10mn dans un litre d'eau. On peut aussi mélanger 15gr de mauve à 15gr d'armoise.


Aucun commentaire: