dimanche 1 février 2015

Connais-tu le pays...

...où fleurit L'ORANGER ?

Certes, il est loin  du Thymerais! Aussi Belle jardinière, allons-nous parler aujourd'hui ddu bigaradier qui, avec le citronnier, le pamlemoussier, le cédratier, le mandarinier, le bergamotier et les divers orangers tant doux que amer fait partie de la grande famille des butacées.
Venu d'Inde ou bien encore d'Iran, on le cultive sur les rives de la Méditerranée. Ses fruits forts amers sont utilisés surtout en parfumerie et en confiserie.
Plus résistant que l'oranger commun, il dresse ses 4 à 5 m de haut dans les parcs du sud de la France. C'est un pervers dont le parfum fait rêver mais dont les épines sont cruelles.
On récolte fleurs et feuilles au printemps pour les mettre à sécher. Les feuilles sont distillées pour être utilisées en pharmacie et dans la composition des savonnettes. Tout le monde le reconnaît dans le Cointreau et dans les confitures.
A la maison, gardons feuilles et écorces qui séchées parfumeront les infusions et les ossos buccos.
Le bigaradier se laisse facilement cultiver, y compris en pot... adapté à sa taille bien entendu!
Il faut l'arroser judicieusement, ni trop ni trop peu et lui donner un peu d'engrais régulièrement de façon que les oranges ne tombent pas prématurément.
Il faut le rentrer comme à Versailles, d'octobre à mai et le rempoter tous les dix ans.

Aucun commentaire: