samedi 1 novembre 2014

A la Toussaint si la belette est blanche emplis deux fois la remise de branches...





En attendant ces grands froids remettons à la place auquel il a droit ce topinambour mal aimé de nos parents. Il faut les comprendre: il évoquait des temps pénibles; mais nous autres qui le découvrons cuisinons-le en fricassée.
Il faut d'abord les éplucher, puis les cuire dans un bouillon en ajoutant un bouquet garni.

Quand il est cuit mais ferme, on l'égoutte et on le coupe en tranches, puis un le fait sauter à l'huile chaude mas pas colorée.
Quand le topinambour est bien doré, on le met dans un plat, on le saupoudre de chapelure et de persil haché et on le passe rapidement au four.

Aucun commentaire: