dimanche 30 mars 2014

Vieille branche!

Ce vénérable aïeul au tronc tourmenté fait d'un coin de jardin un paysage de conte merveilleux. Vous l'aimez et le voyez vieillir avec un brin d'inquiétude. N'ayez crainte, avec des soins attentifs, c'est peut-être lui qui vous survivra.
Vous lui devez le respect aussi ne le traitez pas comme un jeunet qui pousse à tout va et qu'il faut régulièrement élaguer; un vieil arbre pourrait ne pas s'en remettre. Débarrassez-le seulement du bois mort et des branches cassées.
Bien souvent, une cavité se creuse dans son tronc à la base des plus grosses branches. L'humidité y stagne après les pluies. Ne la colmatez pas et contentez-vous d'éliminer le bois pourri ou encore rendez grâce à la chouette ou à l'écureuil qui s'est établi là et qui fait le ménage à votre place.
Une mauvaise habitude consiste à combler le trou avec du ciment; grave erreur qui favorise le développement de champignon et conduit l'arbre à sa perte. L'air doit pouvoir circuler; en revanche, tout dispositif qui empêchera l'eau d'entrer sera le bienvenu.
N'oubliez pas non plus, si l'arbre penche de l'étayer en cas de vents forts.

2 commentaires:

LOU a dit…

Mon papa a ainsi sauver un vieux pommier mourant, au fond de mon jardin, sous l'ombre des figuiers. Taillé, consolidé, il a produit bon an, mal an, une ou trois poires. Il survit ainsi depuis au moins treize ans !

LOU a dit…

sauvé !!!