lundi 31 mars 2014

Le buis

L'art du topiaire, de la sculpture végétale vous fait rêver, adoptez le buis. Nul autre arbuste ne s'y prête mieux. Avec lui, tout est permis: formes géométriques, animalières ou plus fantaisistes, laissez courir votre imagination. 
La structure rigide du buis permet de conserver longtemps la forme désirée. Commencez par entourer le pied d'une structure en grillage et taillez tout ce qui dépasse. Vous pourrez même un jour retirer le support pour laisser la sculpture végétale autonome.
Le buis se prête également aux haies basses et on peut avec de la patience leur donner une forme originale. Une arche au-dessus d'un passage par exemple. J'ai dit patience car il faut tout de même compter de 8 à 10 ans pour que la voûte se forme entre les deux piliers. En effet, on ne peut conserver entiers les rameaux obliques situés dans le volume de la future arche. Le poids des ramifications entraînerait l'arche en dessous du niveau désiré. N'en gardons qu'un quart de la longueur pour qu'ils se ramifient et donnent un feuillage plus dense. Ensuite la base s'élargira assez pour ne plus s'incliner.
Il existe de nombreuses variétés de buis et parmi elles,
Buxus sempervirens: la plus fréquente
Buxus sempervirens "Elegantissima" au feuillage panaché  de jaune pâle en sa jeunesse et de blanc plus tard.
Buxus sempervirens "Rotundifolia" aux feuilles cloquées et arrondies; Il se prête à la confection de boules au diamètre supérieur au mètre.
Buxus microphylla "Faulkner" au feuillage vert franc l'hiver et vert pomme au printemps. 

1 commentaire:

LOU a dit…

Les miens, ont, pour certains, la forme d'un bouchon de champagne. Je suis ennemie des angles... ;)