jeudi 6 mars 2014

Le poirier

Allez savoir pourquoi jadis, la poire se mangeait au château et la pomme à la ferme?
Ne vous laissez pas influencer par ces on-dit et invitez la poire dans votre verger si modeste soit-il.
En cuisine comme en dessert, on aime ce fruit parfumé fondant et juteux dont aucune variété n'est à négliger.
Le poirier est un grand arbre; il peut atteindre dix mètres de haut pour cinq mètres d'envergure. Ce que vous n'aurez pas l'occasion de vérifier si vous venez de le planter. Il vit très vieux et n'atteindra guère ces respectables dimensions avant un siècle.
Choisissez pour une terre riche et saine un arbre de haute tige ,car ainsi conduit et à l'inverse du pommier, le poirier n'exige pas une taille minutieuse. S'il est sujet à de nombreuses maladies, il n'en souffre que peu et donne toujours assez de fruits.
Vous cueillerez les poires quelques jours avant la pleine maturité. Rangez-les dans un endroit sombre et frais, un cellier par exemple qui en sera tout parfumé. Tel un grand vin, la poire y vieillira doucement.

1 commentaire:

LOU a dit…

Ben vois-tu, là, juste en face de mon bureau, à Cahuzac, il y a un poirier qui doit bien faire, allons disons, dix mètres de haut. Il donne encore des fruits que personne ne cueille sinon les oiseaux qui y picorent ou lorsque le poids du fruit mûr les fait choir au sol. ;)
Donc, quel âge a-t'il à ton avis ?