mercredi 1 janvier 2014

Ne craignez pas les châtaignes...

Le châtaignier, s'il affectionne les Cévennes et l'Ardèche s'accommode assez de toutes les régions qui lui offrent un sol riche en silice. A cette condition et s'il ne gèle pas, on peut encore en planter espacés de 10m les uns des autres. Sinon, n'hésitez pas à ajouter de grandes quantités de sable à la terre d'implantation.
A l'inverse d'autres arbrisseaux que les "mauvaises herbes" ou autres ronces protègent des rongeurs, le châtaignier déteste cohabiter; aussi vous faudra-t-il couper ras toute végétation adventice tant que le tronc ne sera pas vigoureux.
En prévision de vos futures récoltes, donnez-lui de l'eau en été , mais pas trop. Arbre raisonnable, le châtaignier redoute l'excès autant que la pénurie.
Examinez régulièrement vos jeunes plants et détectez à temps le chancre ou la maladie de l'encre qui colore le bois. Deux maladies graves qui peuvent entraîner la mort de vos plantations.

Aucun commentaire: