dimanche 24 novembre 2013

Y'a un truc

Déjà, on a du mal à faucher quelques fraises au lapins, pigeons et autres goinfres, mais en plus, avant eux d'autres prédateurs les guettent alors qu'elles sont encore à l'état de plants: les vers blancs.
A l'encontre de pigeons et lapins, je commence à être à court d'idées puisque aucune ne les arrête. Pour les vers blancs, il suffirait au moment de la plantation, d'enterrer au pied des épluchures hachées de choux, choux-fleurs, navets et colza. Le conseil vaut aussi pour les arbres fruitiers

Aucun commentaire: