samedi 11 août 2012

Fière de ses longs jours au zéphir inconstant
L'Amarante a livré son panache éclatant.

Ainsi le poète a chanté cette fleur symbole d'immortalité, dont les Anciens ornaient les abords des tombeaux. Quand au dahlia, sa beauté lui a valu de passer du statut de plante potagère cultivée pour ses tubercules comestibles, a celui d'ornement de nos jardins de fin d'été. Ce qui prouve une fois de plus que les jardiniers sont avant-tout des poètes et des artistes.
PP

Aucun commentaire: