mardi 31 août 2010

Du premier au huit,

L'hirondelle fuit.



Les hirondelles pressées de nous quitter annoncent un hiver précoce. Prévoyez une rentrée précipitée des géraniums et autres plantes gélives. Commencez à chercher les films protecteurs; depuis l'hiver dernier, j'en suis certaine, vous ne savez plus où vous les avez rangés. Tâchez aussi de trouver un ballot de paille de taille raisonnable ; les nouvelles moissonneuse font des rouleaux si gros qu'on peine à les manipuler. Et ne vous laissez pas berner par les dernières belles et chaudes journées: les gelées matinales ne vont pas tarder.


PP

3 commentaires:

FRANKIE PAIN a dit…

te voilà de retour les autres blogs c'est bien
je t'embrasse et merci pour le départ des hirondelles tous cela nous marques le temps à bientôt

Enitram a dit…

Merci, je me disais bien : je ne les entends plus...
A bientôt

Odile a dit…

Ah la la, déjà ! Le printemps et l'été ont passé trop vite...