jeudi 12 novembre 2015

Les géraniums

Les gelées ne vont pas tarder ; il est plus que temps si ce n’est déjà fait de rentrer les géraniums.
Les rentrer et aussi les tailler. Ils prendront ainsi moins de place et s’endormiront tranquillement pour l’hiver ; il leur suffit alors d’un peu d’eau de temps en temps et vous les verrez au printemps repartir, généreux et touffus.
Outre ses qualités décoratives et odorantes, le géranium a bien des vertus. Savez-vous que sa feuille est cicatrisante ? En cas d’écorchure ou de coupure superficielle, lavez des feuilles de géranium à l’eau bouillie, pilez-les et appliquez le cataplasme sur la plaie qui cicatrise avec une rapidité étonnante.
Si vous avez du géranium rosat  , vous pouvez faire avec les fleurs une liqueur excellente et digestive.
Il vous faut 100 gr de pétales de fleurs auxquelles vous ajoutez 25 gr de feuilles légèrement froissées pour exprimer leur parfum.

Faites fondre 750 gr de sucre dans un demi litre d’eau ; écumez au premier bouillon et retirez du feu. Jetez les fleurs et les feuilles dans ce sirop, couvrez hermétiquement le récipient que vous tiendrez au chaud sans bouillir pendant 4 heures. Passez au tamis et ajoutez un litre d’eau de vie. Mélangez bien, filtrez et sortez vos plus jolis flacons.

Illusration Paul Cézanne ; texte Bibi

Aucun commentaire: