mercredi 5 août 2015

Une histoire de grenouille...

Hier au soir, une grenouille nageait dans une des grandes lessiveuses qui récupèrent l'eau de pluie. Il n'a pas fallu longtemps pour constater que la malheureuse nageait pour ne pas se noyer: les parois sont trop lisses et trop hautes pour qu'elle puisse en sortir!
Il fallait une rampe; un dessous de jardinière n'a pas fait l'affaire; trop lisse également. Je lui ai tendu un cageot; elle n'a pas compris. Alors prenant le cageot comme une louche, j'ai pêché la grenouille qui d'un grand bond s'est emberlificotée dans le grillage qui délimite le potager.. pompier de grenouille n'est pas un métier facile!
Avec une brindille, je l'ai aidée . Elle est tombée cul par dessus tête au pied d'un dahlia et l'ingrate a disparu sans un merci.... Elle aurait pu au moins m'accorder les trois voeux qui sont d'usage en ce cas!
Magnanime, j'ai posé un couvercle sur la lessiveuse et, sur les judicieux conseils d'Anne des Ocreries,
je lui au aménagé un bassin, au moyen d'une cuvette, d'un peu de sable et d'un silex pour le bain de soleil; plus une bouture de saule tortueux pour la déco.
Et puis quand même, le couvercle sur le récupérateur d'eau, si par hasard il voulait bien pleuvoir... ce n'est pas une solution. Un panier de chat démantibulé a résolu le problème.
Maintenant la grenouille a le choix: grand bassin ou petit bassin selon sa préférence.

1 commentaire:

LOU a dit…

Je procède souvent au sauvetage d'un lézard inconséquent, qui, se croyant champion de natation, a glisser dans la lessiveuse qui sert au trop plein du réservoir d'eau. Il est malheureux, là, les parois sont glissante, il s'affole, et j'ai grand mal à l'en sortir de ce pétrin. Finalement, le plus sûr, pour la gente lézard : laisser une branche dans la lessiveuse.