mardi 8 octobre 2013

La tomate

On ne se lasse jamais d'écrire à propos des tomates pas plus qu'on ne se lasse de les cuisiner! Ne nous lassons pas de les cultiver.
Jardiniers, si vous êtes certains d'avoir à votre disposition trois mois de soleil, tentez le plein air! Car la tomate, originaire des Andes est gourmande de soleil. Sinon, il vous faudra la serre, le tunnel ou au moins un mur ensoleillé.
Vous sèmerez vos graines en terrines - sans oublier les variétés anciennes-, aux alentours de février-mars, en maintenant une température de 16° minimum pour qu'au bout de huit à douze jours, un germe montre le bout de son nez. Trois semaine plus tard, vous pourrez les repiquer en godets à placer sous châssis.
Laissez passer les Saints de Glace , la Lune Rousse et leurs gelées intempestives; enrichissez de terreau de feuilles un emplacement ensoleillé et installez vos plants espacés de 60 cm en rangées distantes de 70cm. Buttez bien en enterrant les premières feuilles; des radicelles se formeront qui aideront chaque pied à bien se nourrir. Creusez autour une cuvette qui gardera l'eau de pluie et des arrosages, et n'oubliez pas un solide tuteur d'environ 1 m. 20 de haut.
Ne laissez pas grandir inconsidérément la généreuse tomate; supprimez tous les bourgeons qui se froment à l'aisselle des feuilles et n'hésitez pas à étêter au-dessus de la quatrième grappe de fleurs. 
Arrosez régulièrement sans mouiller le feuillage ; éliminez impitoyablement les parasites et prévenez les maladies. En septembre, il vous faudra supprimer une partie des feuilles.
Et puis bien entendu, on cueille! mais en gardant le pédoncule qui préserve toute la fraîcheur du fruit, car, je sais que vous le savez mais d'autres ne le savent pas : la tomate est un fruit, pas un légume!

Aucun commentaire: