jeudi 29 avril 2010

LE LILAS

On fêtait naguère le printemps dans les bois de lilas qui fleurissaient aux portes de Paris. Leurs fleurs embaumaient les premiers émois amoureux des jeunes gens.



2 commentaires:

croukougnouche a dit…

hmmm, de même chez moi, ces grappes odorantes sont le plaisir de ces beaux jours!!

Odile a dit…

Voilà une autre de "mes" fleurs, avec la pivoine citée plus haut. Les lilas sont superbes, quel dommage qu'ils durent si peu de temps en vase.... Mais c'est sans doute pour que nous profitions d'eux davantage lorsqu'ils sont sur l'arbre.