lundi 19 avril 2010

Enfants, c'est mon passé
Passé que vous bercez
Au jardin de Verrières.
Car je riais aussi
Sous l'arbre que voici
Et que planta mon père.
Les jours sont abîmés
Aurais-je trop aimé
Le pas qui déconcerte?
Je suis seule à présent
Voyageuses enfants
Devant la porte ouverte.

Louise de VILMORIN


3 commentaires:

Enitram a dit…

Oui, il y a de très beaux arbres dans ce parc, à Verrière et Louise était une grande dame que j'aurais bien aimée connaître, prétentieuse, va!!!!!!!!!
Belle poésie, à bientôt

Odile a dit…

Oh ce que c'est beau !! Je comprends pourquoi je l'ai choisi comme emblème :-)
(tu as vu, cette fois on a même eu la visite de l'hyper président ?? !)

RODOLPHE SALIS a dit…

Que faites-vous?- Moi...rien...

salut!