dimanche 21 juin 2015

Le pavot



Tout comme Madame de Ségur, les mamans celtes calmaient leurs enfants en mélangeant les graines de certaines fleurs à leur bouillie. Bouillie se disait « papa » et la fleur fut nommée pavot. 
Au XII° siècle, Hildegarde de Bingen mentionnait les propriétés narcotiques et anesthésiantes du pavot et l’utilisait non seulement comme plante médicinale mais aussi en légume.
Dans les campagnes,  les « Bonnes Femmes » le prescrivaient sous le nom « d’Herbe des Vierges » à celles qu’une grossesse intempestive mettait dans l’embarras.
La réputation du pavot est ambigüe : on l’utilise dans la pharmacopée moderne pour ses vertus calmantes et soporifiques. Sa culture pour les besoins de la médecine comme de l’alimentation est strictement réglementée. Il contient dans ses parties vertes, comme d’ailleurs son cousin le coquelicot, un latex qui fournit l’opium brut. Une substance qu’on disait autrefois entrer dans la composition des « onguents de sorcières ».
Originaire d’Asie où il est cultivé, le pavot pousse aussi spontanément en Europe, cependant il est rare à l’état sauvage, aussi faut-il rester modéré quand on le ramasse dans la nature.  Haut d’environ un mètre, il fleurit de juin à septembre. Son fruit est une capsule verte qui devient ivoire  à maturité. Sa racine, grosse comme un petit doigt est pivotante.
Une seule capsule suffit pour ensemencer un carré de jardin qui saura bien s’agrandir de lui-même. La variété blanche à graines blanches est utilisée en médecine et pour la fabrication de l’opium ; celle à fleurs pourpres donne « l’opium de la Thébaïde » dont les graines sont noires. Il a besoin pour s’épanouir, d’un endroit dégagé, au soleil, en terrain riche et calcaire. Ses couleurs délicates y seront mieux en valeur que sur un fond de verdure
Ses graines, qui ne contiennent pas les substances soporifiques de ses autres  parties fournissent la délicate huile d’oeillette appréciée des gourmets. L’Alsace et les pays d’Europe de l’est parsèment pain et pâtisseries, à leur sortie du four  de graines de pavots crues .





Aucun commentaire: