dimanche 1 mars 2015

La clématite

La clématite est innombrable et cosmopolite .  De l’himalaya jusqu’en Australie, de la Chine aux deux Amériques et dans ton jardin , Belle Jardinière, tu peux rencontrer l’une ou l’autre des 200 espèces ; vivaces, grimpantes, persistantes  ou caduques qui composent sa famille.
Il est encore temps d’en adopter une puisque la période de plantation va d’octobre à mai. Elle aimera un mélange de terreau et de gravier, ainsi qu’un arrosage sobre mais régulier.
clématite est une liane haute parfois de 10 à 15m de haut,. Bien palissée,  elle enchantera  murs et façades, treilles, pergolas et clôtures .  Plus vigoureuse que sa sœur, la clématite à petites fleurs, n’hésitera pas à escalader les arbres du verger.
Toutes aimeront la compagnie du rosier et de quelques vivaces qui protégeront leur pied du soleil bien mieux que le paillis ou la tuile.
Si dans le cours de l’été, elle prend mauvaise mine, se dessèche, surtout ne l’arrache pas jardinière ; elle n’est pas morte, juste fatiguée. Il faut alors la rabattre pour lui rendre sa vigueur en prévision de l’année suivante.
De fin mars jusqu ‘en avril, les Alpina souvent parfumées fleurissent sur les pousses de l’année précédente. On les taille légèrement après la floraison, sauf celles à feuilles persistantes qui ne se taillent pas.
En revanche, c’est au printemps qu’on doit rabattre à environ 1m. du sol les variétés qui fleurissent après juin.
La clématite se multiplie par marcottage. Un fine entaille sur la partie à opérer, un peu d’hormone  et on recouvre le tout de terreau qu’on peut fixer par une pierre. Ensuite, on attend une année.
On peut aussi, si l’on est patient, récolter des graines et tenter le semis.



Aucun commentaire: