mercredi 23 avril 2014

La Vie des Champs

"Que vos ruches soient entourées de claires fontaines, d'étangs bordés d'une mousse verdoyante et d'un petit ruisseau fuyant à travers la prairie. Qu'un palmier ou un grand olivier sauvage couvre de son ombre l'entrée de leur demeure. Ainsi, lorsque, au printemps, les nouveaux rois conduiront les premiers essaims, et que les jeunes abeilles prendront leurs ébats hors de la ruche, la rive voisine les invitera à s'abriter contre la chaleur, et l'arbre les retiendra sous son feuillage hospitalier. Que l'eau dorme ou qu'elle coule, jetez en travers des branches de saule et de grosses pierres, comme autant de ponts où elles puissent se poser, et déployer leurs ailes au soleil d'été, si le vent les a surprises ou dispersées ou précipitées dans l'onde. Que, près de là, fleurissent le vert romarin, l'odorant serpolet, la sarriette plus odorante encore, et que la violette s'y désaltère dans l'eau courante."

VIRGILE - Géorgiques

Aucun commentaire: