vendredi 11 avril 2014

La greffe

Il n'est si gentil mois d'avril 
Qui n'ait son chapeau de grésil.

C'est le moment c'est l'instant, jardinière tu y pensais, tu en rêvais: ce joli rejet de ton meilleur pommier que les soins apportés aux cultures environnantes ont fait périr, ce joli rejet, il est temps de le greffer.
Tu as pendant l'hiver sélectionné des rameaux de bonnes variétés que tu as placés en jauge et tu vas pratiquer une greffe en fente ou en couronne. Mais tu ne sais pas greffer jardinière et tu crains de bousiller ton jeune pommier: cherche un bon voisin qui connait l'art de la greffe. Ce sont souvent de vieux messieurs charmants et fort heureux de transmettre leur savoir.
Et quand l'opération sera faite, ne laisse pas les petits oiseaux abîmer les jeunes bourgeons des greffons qui sont encore fragiles.
Donne leur pour perchoir quelques rameaux souples que tu disposeras autour de la greffe...
Il ne te reste plus qu'à t'armer de patience et attendre le résutat.


Aucun commentaire: