samedi 22 mars 2014

Le cassis

Voilà un arbuste bien de chez nous avec les fruits duquel on fait depuis le XVI° siècle, liquerus, sirops, sorbets et confitures, car on le consomme rarement frais bien qu'il soit riche en vitamine C.
Haut de 1m à 1,5m, il se compose d'une souche d'où partent plusieurs branches charpentières. Ses feuilles à plusieurs lobes sont caduques et renferment une huile essentielle qui se dégage quand on les froisse. Ses fleurs jaunâtres apparaissent en avril, suivie de petites baies juteuses de 1cm de diamètre, d'un noir violacé. Elles aussi dégagent le parfum typique de la plante.
Rustique, résistant au gel comme à la chaleur, il donne des fruits dès la deuxième année. Attention toutefois aux gelées printanières qui endommagent le cassis aussi bien que les autres fruits.
Il faut au cassis une bonne terre de jardin au PH neutre. On peut le palisser le long des murs, sinon on les plante espacés d'environ 1m; 79 e rangs distants de 3m.
Pour obtenir une récolte régulière, supprimer tous les rameaux qui ont fructifié deux fois. En automne, nourrissez-le d'engrais spécial fruitier en y ajoutant du fumier bien décomposé.
Il existe plusieurs variétés de cassis, comme le Black Down et le plus ancien Noir de Bourgogne à l'arôme puissant.
Il se multiplie par boutures de bois sec en hiver. Plantez en pleine terre un rameau d'à peu près 20 cm: au printemps, il aura pris racine.

Aucun commentaire: