lundi 31 décembre 2012

Lita Roza - Where Is Your Heart (with lyrics)

Y'a un truc

                                                      Cinq fruits et légumes par jour nous intime-t-on!
Encore faut-il de beaux et bons légumes... Mais vous avez un potager; quelle chance!
N'oubliez pas,  pour un bon rendement, la rotation!
Cékoissa???
C'est bien simple:
Sur un même carré que vous n'aurez pas négligé de fumer à l'automne - Comment? Vous ne l'avez pas fait?
Pas grave, il est encore temps. Quand la fumure sera bien assimilée, vous allez cultiver des choux, des poireaux et des artichauts. Choux devant, poireaux derrière et artichauts en fond de massif, vous verrez en plus ce sera décoratif... tant que vous hésiterez à ramasser pour ne pas gâcher le paysage..
L'année prochaine au même endroit (et là, vous aurez pensé à fumer), vous installerez carottes, navets, oignons, ail, échalote; ce sera un peu moins décoratif, mais la soupe sera bonne.
Et puis la troisième année, ce sera le tour des pois, des haricots, des fèves.
Et c'est ainsi que sur trois carrés, d'une surface qui correspond à vos besoins, vous disposerez de tous  les  légumes essentiels pour votre cuisine.

dimanche 30 décembre 2012

Le coudrier

Des noix, des bananes, des figues,
Des figues , des bananes, des noix....

Chantaient les Babus en hommage aux fruits de l'hiver...
Des noix, mais aussi des noisettes; la si jolie noisette au bonnet de lutin. Et quoi de plus normal de ressembler à un lutin quand on est née de l'arbre dont les fées se font des baguettes?
L'arbre aussi nommé coudrier, dont la branche fourchue donne au sourcier, cet autre magicien, le pouvoir de trouver l'eau.
Si votre jardin est assez vaste, adoptez deux noisetiers; l'arbre en principe est hermaphrodite, mais il est comme tout le monde, il se reproduit mieux en duo.
Il vous donnera outre ses fruits et ses baguettes magiques, des rames pour les haricots; on peut aussi tresser ( on dit chez nous plesser) ses rameaux souples pour border les massifs.
Le noisette en hiver, en compagnie de raisins secs et d'autres "fruits en bois", enrichira l'endive en salade que vous aurez soin d'assaisonner d'huile de noisette et d'un trait de vinaigre balsamique.

samedi 29 décembre 2012

L'olivier


"L'olivier... n'exige point de culture. Dès qu'il a pris racine dans le sol et affronté le grand air, il n'attend rien ni de la serpe, ni de la herse. Il suffit de le déchausser avec le hoyau pour que le terre lui fournisse la sève suffisante, et un simple labour lui fait produire des fruits abondants... Il en est de même des arbres fruitiers. Dès qu'ils sentent leur tronc affermi, et qu'ils ont acquis la force nécessaire, ils s'élancent rapidement d'eux-mêmes dans les airs, sans avoir besoin de notre aide."

VIRGILE - Géorgiques

mercredi 26 décembre 2012

Au gui l'an neuf



Le panier est toujours difficile à remplir en hiver. Profitez-en pour débarrasser vos pommiers du gui que vous n’avez pas cueilli au moment de Noël.
 Il garde les mêmes fonctions de porte-bonheur, gage de paix, d’amour et d’amitié .Un baiser sous le gui est toujours promesse d’amour et de mariage et c’est encore sous le gui que les rivaux suspendent les hostilités pour la soirée. N’hésitez donc pas lors des réunions d’en accrocher au-dessus des portes pour la bienvenue, et de la table pour la convivialité des discussions.
Le gui immunise contre le poison et fait fuir les sorcières ; vous voilà tranquille !
Et ce n’est pas tout : cueilli en ce moment, ses feuilles et ses jeunes tiges sont utiles  en cas de vertiges et de bourdonnements d’oreilles. Il est décongestif,  anti-spasmodique et il élimine l’urée.
Pour une infusion, vous aurez besoin d’une ou deux pincées de feuilles coupées par tasse, que vous ferez bouillir et laisserez infuser pendant 10mn.
Comptez deux tasses par jour à prendre entre les repas.
Ne tassez pas trop votre récolte ; elle noircirait et perdrait une partie de son énergie. 
PP


samedi 22 décembre 2012

Le panier de la glaneuse


La Châtaigne


Quand l’hiver vient doucement,
Il est là à la Saint6Clément.
Double raison de se munir de gants épais : il commence à ne plus faire très chaud ; l’onglée te guette, glaneuse. Et puis cette fois, tu pars à l’orée des bois ramasser des châtaignes. Que tu ne confonds plus comme font certains avec les marrons d’Inde. La Châtaigne est plus petite, moins ronde et il n’est pas rare d’en trouver plusieurs dans une bogue. Les piquants moins drus s’incrustent néanmoins dans les doigts et c’est pourquoi, je le répète, il faut des gants.
Quand tu auras rempli ton panier, ces piquants, jette-les dans le feu de bois odorant sur lequel tu feras rôtir ta récolte. La peau se fendra toute seule et tes doigts piqués certes et noircis un peu n’auront plus qu’à conduire à ta bouche, la tendre châtaigne.
Mais ne va pas, goinfre que tu es, les dévorer au fur et à mesure! Gardes -en pour ce petit régal :
(Heuh... magicienne qui gouvernez les cuisines, pensez à garder dans vos réserves une boîte de marrons au naturel; on ne peut faire confiance à personne!)
Donc glaneuse, tes châtaignes sont cuites et ont perdu leur écorce. Dans une sauteuse, fait fondre 125gr de sucre avec un demi-verre d'eau ; tu y jetteras les marrons. Quand ils auront bien absorbé le sirop, retire-les et saupoudre de sucre glace. Arrose d'un jus de citron et sert chaud.
Vers cinq heures, au retour de la glane quand il commence à faire humide et sombre, tu pourras les accompagner d'un chocolat bien chaud.
Calorique, me dit-tu? Hé, mais ... il fait froid! Et de plus, il est bien connu que ce qui fait plaisir ne fait pas grossir!




Josep Carreras " Misa Criolla" (playlist)

mercredi 19 décembre 2012

Solitude verte



La solitude est verte
Verte comme verveine au parfum jardinier
Comme mousse crépue au bord de loa fontaine
Et comme le poisson messager des sirènes,
Verte comme la science au front de l'écolier,
La solitude est verte.

Louise de VILMORIN

lundi 17 décembre 2012

Auprès de ma blonde

Il arrive aux cheveux blonds (quand ils sont de mauvais poil) d'être fins, secs et mous, surtout quand la neige approche. Ils sont dans ce cas un excellent baromètre, mais fort difficiles à discipliner.
Pour les calmer et leur rendre vigueur et brillant, faites bouillir dans un litre d'eau environ, quarante grammes de fleur de camomille sèche . Si vous n'en avez pas gardé ou si vous n'avez pas de jardin vous en trouverez chez les herboristes, les pharmaciens et parfois même en grandes surfaces.
Laissez refroidir , passez et mettez en flacon. Après chaque shampoing, rincez vos cheveux avec cette décoction, qui peut aussi se boire. Elle aura sur votre sommeil, le même effet apaisant que sur votre chevelure.

jeudi 13 décembre 2012

Jean-François Dandrieu (1682--1738) - André Isoir, orgue

Y'a un truc


S’il est un moment sympathique le matin à la campagne, c’est bien celui du « p’tit café » qu’on offre au visiteur inattendu… sur la belle table qui embaume la cire dont vous venez de la nourrir et sur laquelle, oh,  désastre ! le « p’tit café » va laisser quelques souvenirs.

Pas de panique : passez sur les taches de l’eau oxygénée à 12 volumes coupée d’eau du robinet ; puis frottez au papier de verre 00 dans le sens du bois. Laissez sécher et rincez…
Pensez à offrir le prochain « p’tit café », sur un plateau facile à laver…


Adeste Fideles!

mardi 11 décembre 2012

Noël Dandrieu Souvigny

La vie des champs


La glace enchaîne tout à coup le cours des fleuves, et l’onde supporte bientôt des roues garnies de fer. Où voguaient des navires, maintenant roulent des chars.
Partout l’airain éclate ; les vêtements se raidissent sur le corps ; la hache fend le vin ; les lacs se transforment en un bloc de glace, et la barbe se hérisse de glaçons. Cependant la neige ne cesse d’obscurcir le ciel. Les brebis périssent ; les bœufs, malgré leur force, s’arrêtent enveloppés par les frimas, et les cerfs, se serrant les uns contre les autres, tombent sur des couches nouvelles, et montrent à peine la pointe de leur bois…
VIRGILE - Géorgiques

lundi 10 décembre 2012

dimanche 9 décembre 2012

L'âme des poètes

"J'ai le coeur si plein de joie
Qu'il transmue Nature;
Le gel me semble fleur blanche,
Vermeille et dorée.
Avec le vent et la pluie
Mon bonheur s'accroît:
C'est pourquoi mon Prix s'exalte
Et mon chant s'épure
J'ai tant d'amour au coeur
De joie et de douceur
Que frimas est une fleur
Et neige, verdure."

Bernard de VENTADOUR

samedi 8 décembre 2012

La Poule faisane du Thymerais..

On chasse en plaine... le faisan tombe comme grelons en avril...
Du coq gardez les plumes de la queue pour orner vos chapeaux, mais préférez  la poule pour la cocotte.
Car vos bons voisins ne manqueront pas de vous en offrir, juste pour vous montrer qu'ils ne sont pas les sauvages que vous pensez; certes le don part d'une bonne intention , mais il est encore paré de toutes ses plumes, il n'est ni vidé ni préparé . Et vous avez beau avoir choisi la campagne  pour y vivre, en raison des merveilleux souvenirs d'enfance en compagnie de la tante Henriette qui plumait ses poulets (et qui ne vous a jamais appris à le faire)... donc... on ne devrait jamais commencer une phrase aussi longue... où j'en suis? Ah oui! on vit à la campagne mais on a passé la plus grande part de
son existence dans le huitième arrondissement de Paris où les volailles se trouvent toutes plumées, voire déjà rôties... Vous  (me) voilà telle une oie qui contemple un tournevis. Rassurez-vous , votre boucher acceptera volontiers de dépanner un bonne cliente, pour un prix raisonnable, n'excédent pas celui d'une volaille de bonne taille. Bref! votre poule... vos deux, voire trois poules ,( il faut çà pour avoir autant que sur un poulet),, sont plumées, préparées.
Prenez une cocotte profonde,et faites dorer les  poules dans un peu d'huile de colza ( y'en a qui la critiquent, mais c'est l'huile de chez nous) allongée d'eau; mouillez de bouillon (1/2l),  laissez cuire à feu doux environ deux heures.
A part, faire dorer deux douzaines d'oignons grelots, saupoudrez d'un peu de sucre , égouttez
Aux 3/4 de la cuisson de vos poules, le jus doit être réduit, on ajoute les oignons.
Pour servir, dresser les poules dans un plat creux; lier la sauce avec un peu de beurre manié; filtrer et verser sur les poules.
Vous aurez pendant la cuisson, préparé chataîgnes , brocolis et carottes en purée que vous servirez à part.
Et si l'ami Laurent passe par ici, je lui laisse le soin de choisir le vin